Test Rome Gangplank 2019

3 tests de snowboards Rome Gangplank.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Rome Gangplank
freeflyer

Si tu n'y arrives pas, ne cherche pas la faute du coté de la board...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,68m | 61kg | Expert
Taille testée : 152
Acheté : 499€ en ligne
Conditions du test : depuis les neiges dures à canon/ regel sous le soleil en passant par les pizzas tombant en grosses epaisseurs.

En préambule, il est à savoir que ce test est dans le cadre des TESTS PRIVÉS FLUOFUN.


N'ayant pas du tout d'actions chez Rome( c'est par ailleurs la première que j'ai sous les pieds) je ne savais pas trop à quoi m'attendre sauf à ce que l'on m'en a dit. Et quand je dis "ON" c'est la description de la marque qui dit en résumé:

"Super joueuse et tolérante elle vous surprendra en poudreuse si vous aimez les butters et autre figure de style".

Mouais... La meilleure de tout l'univers partout... Je me retrouve avec un plateau qui est censé être comme une bombasse siliconée en string léopard à un concert des "Steel Panther" alors qu'ils chantonnent "17 girls in a row" pour les rares qui connaissent. Donne envie de tout...

Un peu comme la fosse du même nom -sceptique pour ceux/ celles qui ne suivent pas- c'est donc bien excité de la recevoir et de la déballer qu'un 2 janvier, je me trouve devant elle.

Au sec dans le salon:

La déco:

Noire /verte avec un scaphandrier dessus face pile, blanche et noire avec son petit nom dessus coté face.

Assez sobre et classe selon mon appréciation mais cela reste une histoire de goût. Notons tout de même que le topsheet au soleil révèle partiellement le noyau bois qui fait un bel effet. Joli.

La finition:

Impeccable. Rien à redire, l'ayant scrutée pour rechercher le moindre défaut, j'ai rien trouvé. Rome a sa réputation. J'ai constaté que pour la planche que j'avais entre les mains, c'est vrai.


ATTENTION,

PRESSÉS, ALLERGIQUES DU TECH, BOURRINS NG-2 ET AUTRES DÉSINTÉRESSÉS PAR LE COMMENT CA MARCHE PASSEZ DIRECT A LA CASE B...


Passons au coeur de la bestiole, l'aspect technique que j'essaye de décortiquer et décrypter.

La marque dit:

- "Cambre contact rocker"--> traduction plat entre les inserts puis rocker après. Aie... j'aime les boards cambrée ( et pas que les boards...) mais pourquoi pas... Le rocker après les fixes, je connais et trouve pas mal sur les boards déjà testées ainsi. Continuons.

- "Shape true twin" --> Bon là, rien à redire, même après avoir mesurer ( si si je me suis fait ch*** à mesurer du nose au tail et les emplacements des inserts...) je constate que c'est "TRUE". Le seul truc directionnel est la déco.

- "pop technologie"--> Heu... késako??? me doutant que l'on ne parle pas de Michaël Jackson ou autres sons du même nom, je recherche ce que c'est et trouve que les "p'tits gars-ou filles- " de Rome ont foutu un bâton de bambou dans la board... ??? ... Effectivement on voit sur les spatules une arrête qui ressort du topsheet. Ça se fume? Ça sert à quoi? Bon, je vous explique; d'après les bac+ 12 de Rome, cet insert en bambou roulé dans du carbone donne du "peps, de la puissance, amour, gloire et beauté". Whaooouuuu! tout cela? Retour en mode "fosse" pour moi...

- "QuickRip Sidecut"--> Ca recommence... Pour la faire courte c'est le nom pour dire que la carre n'a pas de rayon continu sur sa surface de contact mais possede des variations au niveau des inserts -fixes- pour permettre d'augmenter l'accroche mais aussi d'avoir une "réaction plus nerveuse" à haute vitesse blah blah blah... Bref, il est vrai que j'avais vu que la carre n'était pas continue. nous verrons l'application sur la neige, NEXT!

- "Rebound Sidewalls" --> Grossomodo, carres et champs renforcés pour les jibbers de street fous qu'attaquent les rails et murets avec leurs champs et qui vont avoir une absorption de choc. Merci Rebound Sidewalls! ( ok... et la marmotte...)

- "Pop Core Matrix" --> Non, non, ce n'est pas un nouvel épisode ni Morpheus qui va vous donner une pillule. Il s'agit du coeur même de la board avec un noyau en "bon bois", réactif, léger avec 2 zones allégée.

- "StraightBiax Laminate" --> Il s'agit de la fibre composant le topsheet de la board formé de fibre tissées à 90 degrés.

- "SinterTrue Base" --> Marre de lire du technique? En gros c'est la qualité de semelle "moyenne" de chez Rome. Bonne sur tout et pas trop fragile.


CASE B: Sur la neige.


( oui je sait ça veut rien dire mais on s'en moque, cela fait un point de renvoi.)

C'est bien joli et chiant tout cela mais ça marche comment sur la neige? Vite! sautons dans la première benne et testons cela!

OK, j'ai attendu que les impératifs du boulot me permettent -enfin!!!- de monter sur la neige pour prendre cette première benne.

Sur piste:

Les premiers mètres se font en fakie. En effet, je commence toujours ainsi pour "voir" la tolérance des boards testées. Les virages s'enchainent tres rapidement jusqu'a carver et enfoncer le "QuickRip Sidecut bidule machin chose" profond dans la neige relativement fraiche.

Pas mal! Moi qui pensais avoir affaire à une board qui ne saurait pas trop carver, je suis en train de le faire en switch sans difficulté! bien bien!

passons en normal foot avec un tail slide histoire de sentir le flex de la spatule. Je note que ce dernier est un peu fuyant. J'y reviendrais plus tard...

J'enchaine direct à carver comme un goret pour trouver le point de rupture... Que forcément je trouve plus tard mais après avoir passé quelques jolis - et ce n'est pas moi qui le dis, je m'aime bien mais pas à ce point...- Vturns. C'est donc la gueule pleine de neige que je suis forcé de constaté que la bestiole que j'ai sous les pieds ne démérite pas par rapport à une board cambrée. Je me prends cela dans la face pour mes préjugés...

Ok, elle est aussi bonne à tout faire que les bombes anatomiques de JM selon la marque? jouons alors!

Même si rien ne presse, je m'empresse de jouer du press pour lui mettre le stress. ok, j'arrête les rimes pourries.

Aucun problème pour jouer avec les spatules avant/ arrière (c'est une true twin, je rappelle!). La souplesse et la progression dans la déformation de la planche sont exemplaires. Cette 152, donnée pour un rider de poids entre 57 et 84 kgrs est très facilement déformable par mon gabarit ( 62kgrs...). Un jouet de flat!

Quoi que... Voila se pointer le premier défaut que je lui trouve.

En effet les rotations en appuis spatule sont assez "fuyants". Comprenez par là qu'ils sont contrôlables mais que sur neige- je ne parle pas sur box, ce sera fait après- la "zippette" n'est pas si loin. Bon ok... J'avoue... je me suis tôlé plusieurs fois du ces nose-spins... Choses qui ne m'arrive quasi jamais avec la VILLAIN pour ne citer qu'elle.... Pour ma part, je pense que c'est la cause du rocker qui est assez prononcé et qui empêche un peu de faire "mordre la carre", ce que je fais lors de ces bouffonneries. Un peu comme si cette dernière était en légère Triple base d'une autre marque.

Parlons du ollie... lachez les superlatifs:

Facile, stable, réactif, dosable, poppeux à souhait! Et oui, est-ce à cause sextoy en bambou dans sa capsule de carbone ou d'autres secrets de chez Rome, en tout cas, c'est un vrai plaisir que de sauter avec la gangbang... OOOOOOUUUUPSSS... Lapsus révélateur? Revenons à la GangPLANK avant que la gente féminine qui aurait eu le courage de lire jusque la me tombe sur le dos... quoi que... bref, la GangPlank est une machine de freestyle. Les rotations en flats sont facile à déclencher et à rentrer.

L'accroche sur neiges dures de type "à canon" n'est pas sans démérité et même un peu surprenant. bon point également!

OH! de la peuf!

Allons y! Il parait qu'elle est aussi bonne la dedans!

Bon soyons bref. en 152, ça passe mais ce n'est pas une XV, Flagship ou autres Igushi... en 155/ 158 peut être mais la, je ne me suis pas senti si à l'aise que ça, même si de belles gerbes et appuis spatules -encore!- sont réalisable. En conclusion de cette partie neige profonde, elle faudrait qu'elle grandisse et soit plus "rigide" pour être aussi bonne que la marque le dit. Peut etre aussi s'appeler "RAVINE"... mais çà... c'est un autre test...

passons dans ce qui devrait être carrément plus son élément...

Le SNOWPARK!

Bon, pas de secret. ELLE EST FAITE POUR CA!

les airs, qu'ils soient taille XS ou L ( oui après, j'ai peur et je ne rajeuni pas et n'ai plus beaucoup de genoux valides!!!) sont bien stables en saut droit comme rotations. Ça passe easy si on a les corones d'envoyer, elle réponds présent avec un renvoi de pop assez surprenant au vu de sa souplesse générale.

Le Jib, que dire... J'adore avec cette planche. Presser est d'une facilité déconcertante tellement le "calage" est propre. Petit exemple en suivant le lien...

https://youtu.be/POjTU_dskKo

Elle n'a pas de réaction bizarre lorsqu'on est un peu trop "agressif" avec le rail -rebond foireux par exemple- et est bien tolérante pour les sorties carrément dégueulasses que j'ai pu faire parfois. Une machine... (Zut je me répète...)

Voulant poussez le vice plus loin, après quelques jours d'essorage de cette Rome, je décide de prendre un bêta testeur ( du genre freerider qui crache sur les freestylers...) avec qui je ride souvent pour qu'il essaye.

Cet animal, non content de pouvoir carver s'est rapidement mis a maitriser les tails et nose press. Et comble, pour un freerider, il décide même de se la prendre en 155! Mais où va le monde!!! Cela m'apprendra à vouloir faire tester mes tests privés! Le voila avec la même board que moi!

Tout cela pour dire que le moment tant attendu par tous est enfin venu... (qui à dit ENFIN???)


Conclusion:

La ROME GANGPLANK est une déception pour moi.

En effet, sur le papier je m'attendais à une planche assez "aseptisée" et assez "commune". Je m'était préparé à donner un petit 7 en note.

WTF... je me suis fourvoyé. Elle est bonne la boardasse!

si l'on ne joue pas trop en profonde -avec une petite taille- et si l'on n'a pas de problème avec des spatules qui ne sont pas hyper précises en press sur piste, je confesse qu'elle est une board pour tous. Peut être qu'un acharné au niveau powerfull des parks pourrait trouver à redire sur sa souplesse peut être trop prononcée mais, malgré cela, elle tient très bien la carre et ce, même sur neige glacée du matin à vitesse plus que soutenue. ( ce n'est pas une hypercarveuse non plus... ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit.)

Bref. mon premier contact avec Rome donne envie de plus connaitre les autres joujoux qu'ils font...

Pour qui ?

Pour celui ( ou celle! si si, elle convient aussi aux filles!) qui recherche une board pas prise de tête, tolérante avec qui il / elle pourra progresser et SE FAIRE PLAISIR!
9/10
Aptitudes gros freestyle
Pop
Réactivité
Souplesse
Solidité
Accessibilité

Points forts

Facilement déformable et contrôlable tout en restant consistante sous les pieds et ce, même à hautes vitesses.

Points faibles

rotations appuis spatule assez "fuyantes"

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire