Test Rome riding pullover 2020

5 tests Rome riding pullover.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,8/10
bihjichou

Le sweat bon trip

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,83m | 77kg | Avancé
Conditions du test : J’ai testé le vêtement d’abord en plein soleil, puis il me tenait tellement chaud que j’ai tenté par froid inférieur à 10° et puis rapidement en dessous de 0° et par -7° au minimum. J’ai attendu ce milieu de saison pour rendre un avis sous la pluie, et surtout sous neige. Enfin je l’ai porté à la maison au petit déj, dans la rue, dans les bars, et contre des bonnes bourrasques. Test sur un an pour l'instant

Points forts

1/ belle finition : les coutures sont propres, il existe une attache-crochet pour des clés en poche interne (cf photo 10), et également un trou dans la poche kangourou gauche pour faire passer des écouteurs éventuellement.

2/ La respirabilité : possibilité d’ouvrir la tirette centrale comme une veste. Ça c’est top. De plus il existe un trou zip sous les aisselles qui font la différence avec un sweat classique.

3/ Le vrai plus : la doublure coupe vent.

4/ Les trous pour les pouces sont top pour ceux qui sont un peu frileux des mains. Utilisation de sous gants compatible.

5/ Très bon rapport qualité prix. Le style est top et streetwear compatible +++.

6/ un détail : les zips des poches kangourous sont cousus dans le sens opposé à ce qu’on a l’habitude de porter, pratique pour se rappeler de fermer la poche ( faut l’utiliser pour « feel » le truc

Points faibles

1/ c’est du made in China, le produit n’est pas éco friendly, ce qui sera à travailler dans un futur proche.

2/ Au niveau du coup, le col ne remonte pas de manière parfaite même si c’est très satisfaisant. Moi en tout cas j’ajoute un cache-cou quand je ride avec.

3/ Globalement j’ai l’air de vous vendre un produit polyvalent, mais en vrai je l’utilise surtout quand il fait beau. Le Confort reste présent sur une pluie fine/légère, ou sur des chutes de neiges de moins de 10cm en un jour.

4/ En terme de poids, c’est un sweat, il pèse. Ce n’est pas un vêtement technique de randonnée, donc pas son programme, d’autant qu’il prend vraiment de la place dans un sac.

5/ Le sweat n’est quasi pas déperlant (mais ce n’est pas son programme). On note tout de même une couche DWR coating qui est un minimum imperméable et qui distingue les sweat Rome d’un sweat classique.

6/ Le sweat n’a pas de poche haute, pour caler son smartphone sous la clavicule par exemple, ce qui m’angoisse quand je me prend une vautre étant donné que le phone est dans les poches kangourous et du coup + exposé.

Test Privé ROME RIDING PULLOVER

Veste/Sweat Riding Pullover de Rome que j'ai pu tester dans le cadre des Tests privés organisés par Fluofun. Grand merci Fluofun et Rome pour ces beaux projets de tests, la communauté apprécie++!

CONCLUSION /résumé, pour ceux qui n'ont pas le temps

Veste/sweat Rome, qui m’a énormément séduit. La marque Rome n’est plus à présenter, grosse team de Rider, bon matos, et c’est donc un honneur d’avoir été sélectionné pour ce test ! elle est composée à 80% de cotton et 20% de polyester. Je n’ai pas trouvé d'indice de chaleur sur le site de Rome (faites moi signe si vous avez des infos https://www.romesnowboards.com/fr/technology/softgoods#every-wear-tech ) mais d’après mon expérience subjective je mettrai un 7/10 (en gros en dessous de -5 degrés on a froid)avec un programme de shred, de park par beau temps, mais également de freerando possible sur petite approche et petit dénivelé(~300m). Pour un programme piste/alpin et freeride, le vêtement est limité par sa faible imperméabilité (là aussi je n’ai pas de chiffre) que j’estimerai subjectivement aux alentours de 10k, ou moins.

Dans l’ensemble, j’adore ce sweat/veste, je mesure 1m83 pour 77kg et je recommande la taille XL absolument, pour le confort, le côté pratique ( pour les snowboardeurs en position assise, c’est chouette d’avoir l’arrière train couvert), tout autant que le style. Ce qui me parait vraiment remarquable est la qualité coupe vent, qui pour un sweat fait souvent défaut. Enfin un mot sur la respirabilité pour laquelle là encore je n'ai pas de chiffre mais qui n'est évidemment pas folle pour un sweat. Néanmoins il existe des ouverture sous les aisselles et une ouverture centrale qui permette de compenser cette absence de membrane, et pour moi l’intérêt est là ! je suis vraiment sérieux quand je parle de freerando justement grâce à ces ouvertures qui rendent le produit finalement polyvalent

-ses défauts :

1/ c’est du made in China, le produit n’est pas éco friendly, ce qui sera à travailler dans un futur proche.

2/ Au niveau du coup, le col ne remonte pas de manière parfaite même si c’est très satisfaisant. Moi en tout cas j’ajoute un cache-cou quand je ride avec.

3/ Globalement j’ai l’air de vous vendre un produit polyvalent, mais en vrai je l’utilise surtout quand il fait beau. Le Confort reste présent sur une pluie fine/légère, ou sur des chutes de neiges de moins de 10cm en un jour.

4/ En terme de poids, c’est un sweat, il pèse. Ce n’est pas un vêtement technique de randonnée, donc pas son programme, d’autant qu’il prend vraiment de la place dans un sac.

5/ Le sweat n’est quasi pas déperlant (mais ce n’est pas son programme). On note tout de même une couche DWR coating qui est un minimum imperméable et qui distingue les sweat Rome d’un sweat classique.

6/ Le sweat n’a pas de poche haute, pour caler son smartphone sous la clavicule par exemple, ce qui m’angoisse quand je me prend une vautre étant donné que le phone est dans les poches kangourous et du coup + exposé.

-ses qualités :

1/ belle finition : les coutures sont propres, il existe une attache-crochet pour des clés en poche interne (cf photo 10), et également un trou dans la poche kangourou gauche pour faire passer des écouteurs éventuellement.

2/ La respirabilité : possibilité d’ouvrir la tirette centrale comme une veste. Ça c’est top. De plus il existe un trou zip sous les aisselles qui font la différence avec un sweat classique.

3/ Le vrai plus : la doublure coupe vent.

4/ Les trous pour les pouces sont top pour ceux qui sont un peu frileux des mains. Utilisation de sous gants compatible.

5/ Très bon rapport qualité prix. Le style est top et streetwear compatible +++.

6/ un détail : les zips des poches kangourous sont cousus dans le sens opposé à ce qu’on a l’habitude de porter, pratique pour se rappeler de fermer la poche ( faut l’utiliser pour « feel » le truc 😊 )

7/ Il tient vraiment chaud




Le Test dans le détail


Contexte

J’ai toujours ridé avec des vestes. J’ai tenté le port de sweat ponctuellement, en park et plus pour le style qu’autre chose. J’était plutôt déçu car le sweat c’est possible uniquement en cas de météo parfaite sans vent, sans précipitations même légeres… puis l’occasion de postuler sur ce test s’est présentée…et j’avoue avoir changer d’avis.

Rome est une marque américaine de Snowboard dont le siège se situe dans le Vermont, qui existe depuis 2001 et avec comme athlete de référence un certain Thomas Delfino. L’image de la marque ? « Fueled by passion, driven to create and stubborn as hell » qu’on pourrait traduire par : « Alimenté par la passion, guidé par la création et déter’ comme l'enfer »



Condition du test

J’ai testé le vêtement d’abord en plein soleil, puis il me tenait tellement chaud que j’ai tenté par froid inférieur à 10° et puis rapidement en dessous de 0° et par -7° au minimum. J’ai attendu ce milieu de saison pour rendre un avis sous la pluie, et surtout sous neige. Enfin je l’ai porté à la maison au petit déj, dans la rue, dans les bars, et contre des bonnes bourrasques.

J'ai commencé le test en avril 2019, et j'ai eu quasiment toutes les conditions jusqu'à maintenant ( mi février 2019). Je pèse 77 kg, mesure 1m83 et sort tous les weekends en montagne. Je skie dès que je peux, mais je pratique aussi de la rando en été et freerando en début de saison. Je fais peu d’alpin, je suis plutot freeride et je traine pas mal dans les parks, donc niveau mouvement, rotations, backflip, grabs ou shifty, j'ai tordu ce sweat dans tous les sens. Je fais du ski et également du snowboard et m'assoir sur la pow avec les fesses au sec, ça a été appréciable.



Fiche technique

-deux poches kangourous zippés (cf photo 1 et 2)

-taille XL ( cf photo 2 et 3)

-Indice de chaleur : estimé par moi à 7/10

-lacets pour serrage de capuche, si tempête de neige (cf photo 4)

-textile "4ways stretch" pour des mouvements du corps libre comme toi freeskieur/snowboardeur

-Doublure intérieur : doublure fine constituée de 92% lining polyester (=doublure polyester) 8% spandex (=élasthanne, qui est une fibre syntéhtique élastique..)

-capuche large, mais il existe des serrages au niveau du coup bien adaptés

-traitement DWR qui est un traitement déperlant léger ( c’est mieux que rien) qui se ressent au toucher.

-zips sous les bras : qui permet une aération modérée. Les zips ont un filet pour éviter que la neige pénètre. C’est à souligner car j’ai pas encore vu d’autre marques qui présentent ce genre d’aération pour cette qualité d'insulation, c’est malin et indispensable à mon sens. (cf photo 5 et 6)

-Zip central pour ouvrir completement le sweat, qui se rapproche d’une veste du coup, mais qui est tout de même dans la gamme sweat. (cf photo7)

-lavage : possible à la machine mais à froid, et ne pas repasser.

-Imperméabilité , selon moi inférieur à 10k. Respirabilité très bonne si on ouvre les zips axilaires et le zip vertical central.

-Passe-pouces de qualité. On sent qu’il ne vont pas se déchirer au bout de 3 utilisations, et sont confortables pour les soirées d’été (cf photo 8 et 9)




En condition ensoleillée, en freerando

Et bien le sweat est parfait au soleil, coupe le vent volontiers et avec une sous couche technique respirante je vais faire mes sessions park volontiers entre -1 et +10°. En dessous de 0° il suffit de quelques sauts pour se tenir au chaud, mais pour les shredders pépères je commence à pointer la limite. En Revanche au-delà de 10°, le sweat tient vraiment chaud, donc pour des sessions de ride au printemps, un simple t Shirt suffit en sous couche. En freerando ou lors de petites marches, les aérations des aisselles ouvertes et de la tirette centrale donnent une respirabilité suffisante, c'est vraiment confort. Néanmoins dès qu'on dépasse les 500 de D+ et qu'il fait 10 ° là clairement il faut ouvrir tout le sweat voir l'enlever complètement et vu la place qu’il prend, faut prévoir un sac de 26L facile




En condition neigeuse

Testé contre des bonnes bourrasques, la qualité du coupe vent est remarquable et on se sent au chaud ! Testé sur bourrasque avec chutes de neige, là on atteint sa limite : l’humidité va finir par vous donner froid malgré un traitement déperlant léger qui est efficace la premiere demi heure, mais après faut rentrer se mettre à l’abri pour pas être trempé. A noter que sous les aisselles, les zips étanches sont de bonnes qualités. La limite pour du freeride est évidemment l’absence de ceinture pare-neige, mais pour rider dans les 10 cm du jour il n’y a pas de contrindication.




Sous la pluie

Imperméabilité qui reste suffisante pour rentrer de boite en été, ou sortir les poubelles le lundi à 5h du mat quand on a pas anticipé la veille. On reste au sec grâce à la doublure polyester qui est efficace mais le sweat devient lourd imbibé d’eau. Je l'ai utilisé en ville, en urbain, et le style passe grave bien au bar, au brunch, pour s’échauffer avant le foot…et le coté pratique de la capuche est un gros + sous la pluie. Elle peut d’ailleurs etre réglée de maniere ample pour le style ou serré pour être cintrée et vraiment efficace.




Dans le Park

Parfait ! Clairement son programme pour moi ! Mouvement ample sans probleme avec la taille XL. Pas de limitation , on se sent libre! L’épaisseur du sweat amorti les potentielles dermabrasions de vos chutes, bien que je sache que vous ne chutez jamais. Il tient vraiment chaud, je me répete, donc possibilité de rider dès les froids de décembre ou janvier et vous verrez que sur le tirefesse ou telesiege lors des rotations, vous serez ravis d’ouvrir toutes les ouvertures.




Style/Aspect

Niveau shape je suis fan de la coupe, ample, redescend suffisamment dans le dos en taille XL pour protéger les popotins. On a le sentiment de ressembler à quelquechose plutôt qu’à un monchu. Clairement je ne recommande pas de prendre une taille en dessous du XL pour 1m83 . Niveau couleur et design, je suis également très fan du gris, et je n’aime pas particulièrement la couleur militaire des autres modèles. Le sigle Rome claque suffisamment dans le dos, sans être fluo, bon compromis à mon sens.




Dans la durée

Je l’ai clairement déjà rentabilisé sur un an ce sweat Rome et je n’ai aucune trace d’usure précoce : les tirettes des poches kangourou et médiane sont en parfait état, pas de déchirure malgré de bonnes boites sur rails, le tissu est toujours aussi chaud et confort, et la respirabilité stable. Je préciserai évidemment des déceptions potentielles dans les années à venir si c’était le cas




Prix : moins de 80 euros ! ça me parait super honnête comme prix vu les multiples utilisations possible et la qualité du produit.




La note

Je pars de 10 qui est la perfection, j'enleve un point à cause du manque de perméabilité, même si c’est pas son programme. J’enlève un point car pas d’effort sur l’écofriendly. J’enlève encore un demi point car il manque une poche pour caler son smartphone à hauteur de poitrine. Et j’arrive donc à 7,5/10, car ce sweat est vraiment cool !  

Pour qui ?

De préférence pour le Shredder de park, mais également tout rider qui veut un sweat polyvalent de qualité et pas hors de prix
7/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire