Test Dakine Poacher RAS 26l 2017

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Mati_E

SAC À DOS (RAS) RANDO/FREERIDE À LA JOURNÉE

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,76m | 80kg | Expert | Ax-les-Thermes
Acheté : 177€ en ligne
Conditions du test : Rando/pistes à la journée

Cela fait plusieurs saisons que je cherche le bon sac à dos pour ma pratique Ski/Snowboard/Telemark - Pistes/Randos.

En possession d'un DAKINE Helipro Dlx 20l depuis plusieurs années, j'étais assez satisfait de la solidité générale mais je cherchais quelque chose de différent au niveau format et confort.

Je souhaitais plus grand (25l à 32l), une boucle ventrale qui ne soit pas en plastique (j'ai tuné mon DLX pour çà), une entrée à la poche principale par le dos dans un premier temps.

La gamme Poacher est arrivée chez Dakine dans des tailles "à la journée" pour la saison 2016-17 avec l'intégration du système airbag Mammut RAS, donc l'avantage d'avoir un système airbag amovible et peu encombrant, ce qui permet aussi de passer à l'airbag sans un achat complet en une seule traite.

Le sac est bien rigide, un arceau fait le tour de la structure dorsale et les pad dans le dos sont cambrés, permettant un très bon maintient, que le sac soit plein ou vide.

Sa forme est plutôt fine, ce qui permet une grande aisance de mouvement.

Le sac, se compose de deux grandes poches, et un compartiment à masque

- En facade la poche "avalanche" où pelle et sonde vont trouver leur place avec les guides pour bien caler la sonde et le manche de pelle. Il y a suffisamment de place pour y mettre les peaux mouillées en rando même quand le reste du sac est plein.

- Coté dos le compartiment principal, accessible par une grande ouverture tout le long du pad dorsal et par une ouverture sur le dessus du sac (celle ci est moins pratique de par la rigidité du sac et du fait que le dispositif RAS se trouve au niveau de cette entrée, mais permet de glisser quelque chose rapidement pendant les tempêtes). Dans cette grande poche, une sangle est cousu sur la paroi médiane et permet d'accrocher des accessoires avec des petits mousquetons (poche secours, couteaux, etc ...). Une poche a zip, en mesh (filet), assez stretch se trouve à l'entrée par le haut du compartiment (jusqu'à 6 barres de céréales, ou autres). la planche dorsale à une cloison fine permettant d'ajouter si voulu une protec dorsale supplémentaire.

- Le compartiment à masque directement accessible depuis l'extérieur (placé devant de la poche "avalanche") est en feutrine polaire avec une petite cloison dans le même tissu, qui permet de séparer un masque et des écrans de rechange ou de petits accessoires (lunettes de soleil) sans risquer de contact avec l'écran du masque.

- Un dernier zip est présent sur un des flancs du sac, donnant accès au filet porte casque, facile à déployer et convenant à toute utilisation, même portage d'un snowboard + casque, ça passe.

En plus : un sifflet intégré à la boucle pectorale, une poche sur la ventrale, bretelles et dos en mousse ajourées (pour la respirabilité), passage pour hydratation sur la bretelle droite (la gauche servant au dispositif RAS), sangles de serrages avec dispositif de blocage, sangle d'entrejambe déployable, etc ...

Au niveau du choix des matériaux on est clairement au dessus des gamme Helipack-helipro.

Coté couleur, j'ai opté pour le TEAM series Chris Benchetler, qui a un petit plus coté style et deux ou trois détails supplémentaires (un anneau sur la face, ...)

Je n'ai pas utilisé le système RAS, donc difficile de dire.

Pour qui ?

Freeriders / Randonneurs à la journée
9/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Points forts

Solidité, forme et maintient en place

Points faibles

Accès par le haut du sac

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire