Test Julbo Orbiter II 2016

1 test de masques Julbo Orbiter II.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Manu Degroote

Les jours blancs en Technicolor !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,72m | 64kg | Expert | Orlu
Acheté : 150€ en magasin
Conditions du test : Donc pour les jours couverts, de brouillard ou encore lorsque le soleil est bas ( début de saison); piste ou station sur des versants à l'ombre. Mais pas sur les terrasses des bars d'altitude orientées plein sud.

Un masque julbo avec un écran Caméléon,  pas un écran en épiderme  de lézard;  mais juste une vitre polychromique, qui te fait passer de 1 à 3 à la vitesse de l'éclair  ( attention tout de même de ne pas rider sous l'orage); une caractéristique  idéale en début de saison, lors des alternances de  passages du soleil à l'ombre. Cette particularité est impressionnante les jours blancs ou couverts ( oui ça peut arriver dans les Pyrénées et c'est tant mieux quand c'est accompagné du saint graal : La Neige).

Pour qui ?

Mixte : Et surtout pour les riders de tempêtes
8/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Points forts

Adaptabilité de l'écran à la luminosité. Ventilation exceptionnelle. Vision large avec son écran sphérique.

Points faibles

N'est pas l'outil idéal pour rider de mars à avril, lorsque le soleil est haut.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire