Test Unity Origin 2008

2 tests Unity Origin.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Unity Origin
Francis_

A l'Origin du snow, t'as surtout mal aux cuisses ...

Profil du testeur : 1,75m | 72kg | Avancé
Taille testée : 155
Conditions du test : Durée : 5-6 jours | Météo : un peu tout | Neige : trafole et damée
En un mot : pfiooouu.
Comme l'a dit l'ami JulienJP avec sa retenue so british "la board reste assez rigide avec peu de torsion", ce qui donne en langage humain et clair : vous avez affaire à une barre à mine qui a la torsion d'une planche à repasser.


Dans la collection des : Un test dont VOUS êtes le héros. Une coproduction F&F : Fluofun et Francis. Proudly presents :
L'Origin du Snowboard

Voilà comment tout commence, à l'Origin du snowboard ...
Vous chaussez, partez sur la première piste, et là pour tester la planche, vous voulez faire un petit ollie. Haha... Pauvre fou.
Au bout du 10ème essai et à condition de forcer comme un malade, vous réussissez votre premier ollie. Et là pour le coup la planche a un comportement presque du tout ou rien. Une fois que vous avez trouvé le pop, bah cet enflure vous renvoie 2 fois plus fort. Vénér l'enculé. Par contre si vous ne provoquez pas assez le pop, bah il ne fait rien ce flemmard.

Vous voilà sorti du petit bout de plat, et vous êtes maintenant sur la piste. Révélation, vous avez envie d'hurler "bonheur" au monde entier, parce que là, ça tient le pavé comme pas deux, c'est inébranlable. Un autochtone vous dira même : "Quand origin décider passer ici, origin passer là".
Tant que la piste est propre, ça cruise tout seul, le pilote auto est enclenché et vous vous laissez porter de virages en virages bien facilement.

Les choses se complexifient un poil à la rencontre de terrains un peu plus bosselés/accidentés/pourris (choisissez l'adjectif qui vous convient). Vous continuez votre petit cruise pépère, mais là, un virage et vlan, patatra, badaboum, rouléboulé, cataclam, bref, en un mot comme en cent, vous êtes tombé. Un autre autochtone vous dit d'ailleurs "Quand origin laissé en liberté, origin toujours faire ça."
(Petite parenthèse, les autochtones parlent mal français, désolé, c'est des roumains, c'est les seuls qu'on pouvait se payer avec le budget).
Dans ces terrains là, il vous faudra redoubler d'attention et de force pour maitriser la bête.
Mais là, dans une combe cachée se trouve encore de la poudreuse, et là vous êtes surpris par ces qualités plus que honnêtes dans ces conditions. Si vous donnez un minimum de physique, la planche s'avère très performante pour une twin.

Vous voilà arriver dans le park. La Origin étant raide, vous évitez tout d'abord le jib, et vous avez bien raison. Même si la planche s'avère bien stable sous les pieds et sur les rails, son manque de torsion et de souplesse la rendra très peu tolérante, aussi bien sur les rails qu'en réception.
Vous prenez donc un kick, et là c'est beau, c'est magique car la planche ne bouge pas sous vos pieds, vous replaquez pas tout à fait à plat, mais pas grave, vous êtes toujours debout sur la planche. Il vous faut par contre éviter de retomber un peu en travers, sinon la faute de carre semble assez évidente.
Puis dernière étape de votre périple, dans le pipe.
Vous découvrez enfin son terrain de jeu préféré. Vous taillez dans le pipe comme dans du beurre, et son manque de torsion s'avère pour une fois un point positif.


PS : exercice de style difficile à 3h du mat', putain, si quelqu'un a compris quelque chose à ce test, qu'il me le dise, moi j'ai rien capté...
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire