Test Swoard Dual2 2018

14 tests Swoard Dual2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Swoard Dual2
Flowcmoi

La quintessence du snowboard, rien de moins

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,80m | 63kg | Expert | Vourles
Taille testée : 163
Conditions du test : Sur piste, fine couche de poudreuse sur fond dur et damé le matin. Neige travaillée l'après midi. Hors des pistes, 30 à 50 cm de poudreuse.

J'ai testé la Swoard Dual 2 sur deux journées complètes, lors de l'édition 2017 du Rock On Snowboard Tour à Val Thorens. J'ai essayé la version 168cm le premier jour, 163cm le deuxième (pour 1,80m).

Au premier abord, la planche ne paye pas de mine. La déco est sobre et la planche est plus souple qu'attendue pour un programme freecarve. Mais les mecs de chez Swoard ont l'air plutôt sûr de leur coup, alors allons-y !

Sur la piste, cette planche remet en question tout ce que vous pensez connaître des limites du snowboard. Pas moins. Assez joueuse à petite vitesse, elle révèle tout son potentiel lorsqu'on pousse à fond. La planche carve à mort sans jamais décrocher. Frontside ou Backside, on se retrouve à repousser ses limites d'angles sans jamais trouver la faille. Pour peu qu'on ait les jambes solides, on fait l'élastique d'un côté à l'autre de la piste, du haut jusqu'en bas.


La planche ne se désunis jamais, quelque soit le terrain. Avec un peu d'audace, on se retrouve à carver dans des champs de bosses, à perdre le contact avec la neige et à le retrouver sans qu'elle ne fasse mine de décrocher. La sensation de contrôle est totale. A noter aussi que le cambre classique associé à une semelle de haute qualité (et probablement un bon fartage) en fait une planche très très rapide. C'est très confortable pour les grandes portions de faux plats par exemple.


Dans la poudreuse la Dual 2 s'en tire avec brio. L'absence de rocker avant ne se fait pas sentir et la flottaison est bonne même en 163cm. La planche est agile sous les pieds, pivote sans difficulté et accélère un maximum grâce à son cambre classique. Je me suis même essayé à sauter quelques rochers avec !

Pour conclure, pas de réel changement avec la Swoard Dual première du nom. Cette planche est tout simplement la meilleure que j'aie eue l'occasion de rider. C'est une all mountain qui excelle en carving aussi bien qu'en freeride. Comme je l'avais déjà dit pour la première "Prenez la pour le derby de la Meije ou pour une étape du Freeride World Qualifier, vous aurez toujours la meilleure planche entre les pieds".




Pour qui ?

Pour ceux qui recherchent une planche sérieuse et sans faille. Une planche compacte avec laquelle on peut carver à bloc jusqu'à 11h, poser des grandes courbes dans la fraiche jusqu'à 14h et puis dégommer de la bosse jusqu'à la fin de la journée.
10/10
Rigidité
Réactivité
Flottaison
Accroche
Stabilité
Accessibilité

Points forts

Tolérante pour une planche au cambre classique
Accroche d'une planche alpine en carving
Sans limite sur piste
Bonne flottaison et accélération en hors piste

Points faibles

Vraiment aucun, si ce n'est la déco très classique

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire