Test Plum TALPS 2017

3 tests Plum TALPS.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Plum TALPS
Laurent Humeau

Lourde ... Vraiment trop ! Dommage

Profil du testeur : 44 ans | 1,75m | 78kg | Expert | Paris
Taille testée : 162
Conditions du test : Neige fraîche, poudreuse et grand soleil
Je voulais profiter du ROST de cette année (2016) pour tester les Splitboard car il est claire qu'un de ces jours, j'en aurais une.
C'est donc avec quelques a priori (poids, maniabilité, ...) que je me suis lancé dans les tests et après la première impression (vraiment excellente d'une autre marque) d'avoir une split au pied, je suis passé chez PLUM dont la renommé en ski de rando n'est plus à faire. Avec ça, c'était aussi l'occasion de tester leur système de fixation pour snowboard.
Alors, si ce dernier m'a plus qu'agréablement surpris, voire même séduit (malgré un spoiler très rigide), il en est pas de même de cette TALPS.
En effet, le première impression fut son poids : j'avais l'impression de retrouver mes vieilles boards des années 90 (Et oui, fait 28 ans que je "surfe"). Aie !
Une fois chaussé, même impression, une lourdeur est présente et la board demande beaucoup d'effort pour être conduite. Avec ça, ça claque de partout et surtout entre les fixes car il n'y a aucune attache entre les 2 "planches" contrairement aux boards équipées en Karakoram pour lequel un clips vient bloquer et rigidifier le centre de la board.
Un peu plus haut, la poudre étant présente, l'occas était parfaite pour un test dans la powpow. Et là, déception aussi, avec peu de pente et la lourdeur de la board, le déjaugage est laborieux et c'est avec peine qu'on se lance, il faut donc arriver comme un balle pour "flotter" mais ceci ne peut être systématiquement le cas (exemple : départ en lisière de forêt dans la poudre).
Bref, avec sa rigidité en tout point (Board et spoiler des fix's) et ses formes de vrais skis une fois splitté, je pense que cette planche est faite pour aller chercher des pentes raides de chez raides en haute montagne. Si c'est votre quotidien, n'hésitez pas. Du coup, cela en fait une planche plutôt exclusive et ne compter pas la rider toute l'année en toutes conditions. Soit vous allez perdre vos jambes, soit vous remettre définitivement au ski ! :)

Pour qui ?

Victor De Le Rue :) ... ou tout ceux qui, expert, monte très haut et qui veulent + de 40° de pente ! Pour moi, on oublie la rando en sous-bois et la glisse en forêt ou sur vallon.
6/10

Points forts

Esthétique (même si c'est subjectif), le système de fixation PLUM qui est plutôt bon, et probablement son comportement une fois splitté à la montée et en haute montagne.

Points faibles

Trop lourde pour un snowboard, rigidité central à revoir (sur la ligne de coupe du split) car ça tape beaucoup sur piste et rend la glisse moins agréable.

commentaires

1 commentaire

flake06

inscrit le 04/11/12
Matos : 3 avis
Bon, pour ce reçu de test quelques trucs me dérangent...

Perso j en possède une et je ne suis pas du tout d accord avec certains points.
Deja quand on test une board et notamment un split on le test aussi à la montée. Parce un test descente sur piste c est pas du tout son programme.
Il faut garder à l esprit qu'un split c est 2-4h d ascension et 30-45 min de descente. Donc un retour sur les capacités d ascensions est bien plus interssant pour se faire un avis.

Bon nombre de split sont très bons sur piste et deviennent un calvaire lors de la montée... paye ton échec. Autant rester en station.

Pour ce qui est de la flottaison, l erreur à ne pas commettre est de trop placer les fixs en avant... c est un gun de pow qui plus est particulier par son ressenti surfi et je peux en parler car j ai commis l erreur des le début et je cuisais effectivement.
Décalage du set back de 2cm en arrière et bim plus rien à voir!

Vrai retour de test:

En puf ça paraît déroutant de part le rigidité de la board mais ca déjauge tout seul meme à faible pente, c est une board qui garde le cap sans broncher en toute neige meme trafollee et on apprécie sur passage changeant quand on est monté comme un damné et que la fatigue s est installée.
Premiere erreur de juger hors contexte.

Pour l avoir prise aussi sur piste un jour par défaut de jon fartage sur ma board de tous les jours, je peux dire clairement aucun claquement ni pianotage (c est ainsi que s appelle la vibration au milieu entre les lattes).
Il est vrai qu'il faut savoir la rider... oubliez l idée qu'elle s adapte à vous c est à vous de vous y faire! Elle se ride sur piste en carving à l ancienne style alpin le genoux arrière bien rentré pour la contraindre, donc si vous avez l habitude des gros rockers en banane ca va changer pour sure.
C est un rail, a mach2 elle bronche pas, les rayons en carving sont grand de part son rayon mais la transition de carré est super rapide! Donc ne pas hésiter à la jouer surfy en slashant meme sur piste car vu la vitesse qu'elle capable de tenir et le grand rayon c est clair que le premier venu à vite fait de paniquer.

Pour ce qui est du mode ascent:

Des vrais skis! Bien rigides qui portent donc bien en puff.
L accroche est incroyable malgré la largeur en dévers, j avais une 3-4 partie avant qui tenait pas le 1/4 de la talps.
Perso je ne trouve pas de poids excessif contrairement à ce que j ai lu, bien évidement il faut comparer le comparable, c est un split pas une board classique.

Comment espérer qu'il en soit autrement en ayant quelque chose d aussi pointu?

Perso j ai gagné en poids par rapport à l ancienne et j en suis bien content.

Dernière remarque, vouloir faire du split dans du valloné c est bien beau mais à la descente toutes les boardside sont à la même enseigne... autant partir en raquettes ça coûtera moins cher pour du rien! Surtout en france...

Note perso 8/10 parce je garde en tête que la perfection est inatteignable.????
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire