Test Bataleon Evil Twin Wide 2013

1 test Bataleon Evil Twin Wide.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Manuval

Le centre de gravité ou la planche unique du quiver

 159 Bataleon Evil twin wide
Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,89m | 81kg | Avancé
Taille testée : 159
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions (3 saisons à l'emmener aux 4 coins de Val d'Isère Tignes)

Points forts

polyvalence, flex intuitif et durable, solidité, sérigraphie phosphorescente

Points faibles

semelle transparente demandant plus d'entretien.

Sortie de son carton, on a un plateau au poids modéré sans plus. Le flex médium est homogène d'une extrémité à l'autre. On visualise bien la 3BT avec les ruptures de la courbe des spatules, la déco qui ne laissera personne de marbre rend bien mieux qu'en photo.

On commence à glisser et on trouve vite ses marques surtout si on connaît déjà la 3BT qui se ride plus centré que pied avant (si vous venez de la plate planche il faudra faire quelques réglages de positionnement). Venant de l'Enemy (sacrément nerveuse) cette planche sensiblement plus souple s'en tire très bien. Les spatules ont une déformation latérale contenue par la 3D assainissant la conduite.

Une pure twin, c'est fait pour bien plus que des enchaînement de virages et l'Evil Twin pousse d'elle même le rider en switch, en l'air et au park. Elle est concue pour ça donc ça pop sur les tables de toutes tailles. En 159wide les grands se sentiront stables même quand la veste flappe avant le décollage. Les truck-drivers se transforment en "prise de crâne" qui vous regarde avec ses yeux exorbités. Avec la 3BT c'est toujours la même machine à butters surtout que le point de flex des spatule se trouve vite sur l'ET.

En décentrant un peu les fixations on peut prendre la Evil Twin en poudreuse. S'il y a assez de pente pourquoi ne pas rester en twin en mode BC car elle s'illustre très bien dans ces conditions.

Si vous cherchez une planche saine qui vous pousse au Freestyle, la voilà ! 

Pour qui ?

Dès que les courbes passent et jusqu'aux très gros kickers.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire