Test Arva Reactor 2018

2 tests Arva Reactor.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
jolemalin

Le passe-partout du freeride

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,60m | 58kg | Avancé
Acheté : 530€ en magasin
Conditions du test : 2 mois en freeride

Points forts

- compact et léger
- double airbag avec protection tête
- système Reactor détachable
- sangle et poignée ajustable
- test déclenchement à vide
- poignée rétractable

Points faibles

- contenance un peu juste pour ceux qui recherchent de longues rando

Quand on se met a faire du hors-piste ou de la randonnée il est important d’être bien équipé surtout quand il s'agit de sécurité. Le sac-à-dos airbag fait parti du matériel indispensable à avoir sur soi, c'est pourquoi le choix du sac est primordial. Il est important de prendre le temps de bien le choisir en fonction de l'utilisation que l'on va avoir et de ses performances technique.

Pour ma part J'ai choisi le sac Arva Reactor 18L

Réglages: avant de parler de l'aspect sécurité, ce que je recherche avant tout dans un sac-à-dos c'est qu'il soit suffisamment léger et discret afin qu'il me gène le moins possible lorsque je ride. Ce sac-à-dos possède une grande quantité de réglages autant simple d'utilisation que performante.

  Tout d'abord a l’intérieur de la poche principale, le sac possède 2 languettes que l'on peut positionner sur S/M ou L ce qui permet d'ajuster les sangles des bretelles en fonction de votre gabarit et de votre poids afin que le sac épouse au mieux votre dos pour plus de confort.

  Ensuite Vous pouvez également ajuster la position de la poignée de déclenchement afin qu'elle se situe a l'endroit le plus facile et naturel d’accès pour votre main.

  Enfin vous pouvez ajuster le serrage des bretelles par l’extérieur ainsi que la ceinture ventrale.

Contenance: Les sacs Arva possèdent différentes contenances. J'ai choisi le mien en 18L pour qu'il corresponde au mieux de mon utilisation. Je fais beaucoup de hors-piste en journée ou demi-journée et je commence à me mettre à la petite rando en raquette ou splitboard. Je ne me déplace donc pas sur plusieurs jours et n'ai donc pas besoin de prendre beaucoup d'affaire avec moi. C'est pourquoi mon choix c'est porté sur le 18L, qui est une petite contenance mais suffisante pour moi.

  La poche avant permet l’accès rapide à la pelle/sonde.

  La petite poche permet d'y mettre un masque supplémentaire ainsi que de petits objets comme clés ou barres céréales.

  La poche principale, grâce au système Reactor assez compact, permet d'y mettre bouteille d'eau ou vêtements. Le sac est également compatible avec un camel bag.

Si vous souhaitez être à l'aise avec vos affaires ou partir sur plusieurs jours, je vous conseille le 24L voir plus. Le sac-à-dos possède également toutes sangles extérieures nécessaires pour porter bâtons, ski, snowboard, raquettes ou pioche.

Déclenchement: Chaque marque possède son propre système de déclenchement basé sur les dernières innovations technologiques. C'est pourquoi il est important se s'informer régulièrement pour pouvoir se faire son propre avis sur ce fait.

  Le système Reactor d'Arva possède un double airbag possédant une forme en U inversé qui permet une protection du corps ainsi que de la tête contre tout impact possible avec la roche. C'est un système léger, compact qui gonfle rapidement l'airbag afin de nous maintenir en surface le plus vite possible quelle que soit notre position de départ même si l'on est sur le dos.

  Le système Reactor permet également de tester le déclenchement à vide sans avoir à changer la poignée ou le piston. Ce qui est excellent pour pouvoir s’entraîner à déclencher pour être prêt le moment venu. Le sac fournis une petite clé de réarmement qui permet de remettre le piston en place pour une autre procédure.

  Enfin le Reactor possède une poignée de déclenchement rétractable. Ce qui permet de verrouiller la poignée lorsque l'on a pas besoin d'utiliser son airbag, pendant une remontée par exemple. Cela permet d’éviter tout déclenchement involontaire. De plus même après avoir tiré sur la poignée celle-ci reste connectée au sac et donc aucune chance de la perdre.

Pour qui ?

pour tous ceux qui sortent des pistes balisées.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire