Test Arva Evo 4 2016

3 tests Arva Evo 4.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Columbia

Le dva idéal pour son premier équipement de sécurité avalanche

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,86m | 84kg | Avancé | Hendaye
Acheté : 220€ en ligne
Conditions du test : Depuis 2 saisons

Points forts

Pratique à utiliser
Bonne bande de recherche
Multivictimes

Points faibles

Ecran un peu petit

C'est un peu difficile de pouvoir donner une appréciation objective et concrète d'un dva.

Autant le dire de suite il n'a jamais servi (tant mieux) pour ses objectifs principaux : me localiser après une avalanche ou chercher des victimes...

Mais j'ai pu m'en faire une idée suite aux différents entrainements que j'ai pu effectuer.


Déjà il est très simple d'utilisation : mode émission (quand on ride, quand on monte) et mode réception (quand on cherche). Un gros bouton rouge à tirer sur l'avant de l'appareil et basta. Pas besoin d'autre manipulation, c'est rapide et efficace. Quelques secondes de gagnées.


Il a une bande de recherche de 40m ce qui le classe dans la moyenne des dva, mais c'est déjà pas mal. 


La recherche primaire est très large avec un angle de 180°. Le dva capte rapidement les signaux d'émission et l'écran affiche la direction a prendre + estimation de la distance.

Le mode "multi victimes" est bien pensé et permet de marquer les dva ensevelis : une simple pression sur le bouton rouge avec un drapeau.

Mais en situation réelle, ce mode peut emmener à des situations très compliquées, car je pense qu'il doit être difficile de tagger une victime puis de passer à la recherche d'une autre, en laissant la première là ou elle est...

La recherche en croix (et finale) est également bien pensée. Les "bip" viennent ajouter une bonne indication de la localisation (mais rajoutent pas mal de stress car c'est vraiment très aigu). On peut imaginer que ce bruit pourra aussi rassurer la victime qui l'entendra se rapprocher d'elle


L'appareil se porte au niveau du torse (mono bretelle et ceinture), a porter bien évidemment sous sa veste. Il se fait oublier et ne gène en rien les mouvements en descente. L'écran pourrait être un poil plus grand pour gagner en visibilité. Mais cela nuirait sans doute à l'autonomie (qui demeure excellente).

Un sytème d'attache permet d'activer automatiquement le dva sans avoir à l'allumer.


En bref, pas forcément le meilleur DVA selon les spécialistes, mais déjà un bel outil pour tous ceux qui veulent s'équiper à tarif convenable.

Pour qui ?

Ceux qui souhaitent un premier DVA accessible et facile d'utilisation.
10/10
Positionnement et attache
Facilité de prise en main, ergonomie
Performance recherche primaire
Performance recherche fine
Rapport qualité prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire