Quelques shots avec Sven Thorgren et Anthon Bosch

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Quelques shots avec Sven Thorgren et Anthon Bosch

#RISKYBUSINESS
Risky business
Texte :

Nous sommes tiraillés.

Il est des fois, où un sentiment d'entre-deux indescriptible vous emplit.

Un sentiment qui vous tiraille.

Un sentiment balancé entre deux extrêmes.

Et bien là, devant cette vidéo, nous nous sentons tiraillés.

Tiraillés entre l'envie de rire et de rager.

Tiraillés entre l'envie de dire à Sven qu'on l'adore et celle de mettre une baffe à Anthon pour ses clins d'oeils post roulage de pelles.

Tiraillés par cette envie de lui mettre une baffe, mais en même temps de dire "il est bon ce con".

Et au milieu de ces sentiments tyranniques qui nous tiraillent, on y trouve tout de même des certitudes.

Celle de l'envie de lui dire "mec, on a compris, tu as pécho, pas besoin de le montrer autant de fois sur une vidéo de deux minutes".

Mais également l'envie très forte de lui coller un casque sur les oreilles avec Appetite for Destruction, The Dark Side of the Moon, Master Of Puppets et autres Joshua Tree en boucle.


En cette ère 2.0, la mode est aux vidéos recyclant les shots iPhone de sa saison. Si des Scott Stevens et autres Lucas Baume savent très bien le faire, et avec parcimonie, ce talent n'est en revanche pas donné à tout le monde. Entre musique techno, billets qui volent, hélico, clins d'oeils et objectification de la femme, nous espérons vivement que toute cette vidéo n'était qu'ironie pure et dure. 

Si l'on prie pour l'ironie, en revanche nous nous inquiétons vivement concernant les goûts musicaux de notre jeune ami Suédois... Anthon, si tu nous lis, passe au bureau, on te filera quelques albums.


Enregistrer l'embed
Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire