Jeux Sympathiques 15 : piste freestylée / reportage.

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Jeux Sympathiques 15 : piste freestylée / reportage.

Cauterets
Texte :
Photos :
Thais,

L'ouverture des Jeux Sympathiques a eu lieu le dernier week-end de Novembre à Val Thorens, à l'occasion du Rock On Snowboard Tour, avec l'épreuve du slalom pas parallèle. Une fois nos portes remballées nous nous mettons donc en route pour Cauterets où a lieu la seconde épreuve de nos jeux : la piste freestylée, une version très remasterisée du Slopestyle.

Cette seconde épreuve a eu lieu ce premier week-end de Décembre. Voici notre histoire.

“Le travail est un trésor. Le travail des autres, cela va de soi.” (H. Jeanson)

Arrivés vendredi de très bon matin (3h00) avec le crew Ugh Ugh Ugh, nous nous levons à 8h00 pour aller voir ce qu'il y a à faire sur notre slope. 

Quelques semaines plus tôt, Ugh Ugh Ugh avait fait parvenir une modélisation 3D du park que l'on souhaitait réaliser pour notre étape. Nous ne savions donc pas si la surprise serait bonne ou mauvaise concernant ce qui nous attendait là haut. 

C'est donc la boule au ventre que nous montons le télécabine, fatigués de la route et stressés de devoir shaper tout un park en un jour.

Et là. Boom ! Nous arrivons, l'équipe de HO5 est là et 85% du travail est fait. C'est royal cheese pour nous, nous attrapons des pelles et les aidons alors à fignoler ce qu'il reste à faire, soit tout le travail manuel. Les Tubes de Glaces se joignent à la partie et nous proposent leur aide, c'est la première fois que des locaux viennent nous apporter leur aide et mettre la main à la pâte, et ça fait plaisir ! 

L'équipe Ugh Ugh Ugh, crew de marginaux, ajoute aussi sa touche perso au shape et inclut la ligne de cônes (dont le succès aura été prouvé dans les reports divers et variés de l'événement) ainsi qu'une barrière pour faire des ollies par dessus.

Ajoutez des photos (2020px)

Let's Rock !

8h00 : le réveil sonne et les rayons du soleil traversent les volets. Une belle journée s'annonce !

9h00 : arrivée sur le spot. Le temps est idyllique, grand beau. Seule la neige est un peu dure. Nous mettons quelques derniers coups de pelle, montons la tente qui va nous servir de bureau des inscriptions et ridons un peu.

12h00 : début des inscriptions. Ugh Ugh Ugh rameute chaque snowboarder qui passe et pense même à traduire " les Jeux Sympathiques " par " Los Juegos Simpáticos" pour faire venir shredder un peu nos voisins Espagnols.

14h00 : donner un mégaphone à Ugh Ugh Ugh c'est une bonne idée. Nous recensons une cinquantaine d'inscrits Français, Basques ou Espagnols sur les starting blocs prêts à décrocher la médaille. Le contest commence !

Afin de rendre l'épreuve vraiment accessible à tous, le contest s'est déroulé au format free-session. Permettant ainsi aux meilleurs comme aux moins bons de se faire plaisir. Le tout jugé de manière totalement partial.

Tout le monde s'amuse et ride sans répit jusqu'à 16h00, heure de fin du contest. Et malgré le sol glacé nous avons pu voir quelques corks au niveau du plot géant ou des têtes en bas au dessus du stairset. 

Nous avons pu recenser la présence de stars locales à savoir : les dudes des Tubes de Glaces, Antoine Baduel et les autres gars de Matière Blanche et Julien Rochette, tous venus tenter leur chance sur cette première édition des Jeux dans les Pyrénées.

Ajoutez des photos (2020px)

“Deux choses comptent : gagner et s’amuser. Gagner sans s’amuser n’a aucun intérêt.” (R. Etcheto)

L'ombre gagnant du terrain sur notre set-up, et le sol devenant de plus en plus dur, il est temps de clôturer cette manche des Jeux si on veut préserver nos champions et leur remettre leurs lots en bonne et due forme. 

Première fois que les Jeux Sympathiques se déplaçaient dans les Pyrénées, c'était une étape historique. Il était donc tout à fait normal pour les locaux de montrer qui sont les boss et ainsi marquer à jamais l'histoire des Jeux Sympathiques avec un podium 100% Pyrénéen.

1/ Joeffrey Marcou, shapeur pour HO5 sur le park de Cauterets, il a su nous faire part de son style et sa technique incroyable.

2/ Julien Rochette, rider K2 et originaire de Barèges - La Mongie, il a su défendre son honneur et nous en mettre plein la vue. Que ce soit grâce à son snowboard ou à son sweat trop cool.

3/ Lucas "John" Abadie, rider des Tubes de Glaces, originaire de la Vallée de Luz, il aura été un des très rares riders de la journée à s'essayer au one foot. Pour ça il méritait sa troisième place.


Ajoutez des photos (2020px)

Le podium c'est une chose, mais certains sont plus impressionnants que les champions. Pour ça, une place très spéciale leur est faite : celle de Best Radical Dude.

Félicité pour son engagement (un des seuls à avoir osé basculer la tête en bas), son style et sa technicité, le jeune Palois Axel Rasinangue remporte un board-bag Dakine ainsi que la très grande fierté d'avoir été élu Best Radical sur ce slopestyle fou.

Elle ne voulait pas s'inscrire au début, mais sa maman et Ugh Ugh Ugh l'ont forcée, elle a pris sa première box de manière insolite sur le ventre et elle a persévéré jusqu'à y arriver tout en gardant le sourire sur toute la session, c'est une place plus que méritée pour Romane Giordian, jeune de la région remporte un T-Shirt Flow et l'honneur du titre de Best Radical Dudesse.

Ajoutez des photos (2020px)

“Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant.” (P. Coelho)

Ne pleurez pas d'avoir manqué les deux premières manches des Jeux Sympathiques. Vous ne pourrez pas revenir en arrière. MAIS, comme nous aimons vous faire plaisir, nous avons gardé l'étape la plus cool pour le terminus du Rock On Snowboard Tour.

Nous vous donnons donc rendez-vous ce samedi 12 Décembre à Avoriaz pour l'épreuve du mini-demi-tube ! 

À samedi, bisous.

Cette page n'est pas disponible | Page unavailable

Cette page n'est pas disponible | Page unavailable