Test The North Face Ventrix Jacket 2019

Déposez votre test.

Quand l'isolation s'adapte à nos besoins et plus le contraire... MERCI TNF!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 84kg | Expert
Acheté : 220€ en magasin
Conditions du test : Idéal pour les activités en météo froide

La réputation de The North Face ne fait plus douter personne!

La montagne étant au cœur de son ADN l’entreprise est toujours à la pointe de l’innovation.

J’attends d’ailleurs avec impatience l’année prochaine qui verra l’avènement du FutureLight une membrane qui se veut plus plus performante que le Gore-Tex à tel point que TNF prévoit de ne plus utiliser qu’elle d’ici quelques années... ça promet!

Mais d’ici là, on teste le VENTRIX, vainqueur d’un Gold Award à ISPO 2017...

J’ai chopé une ventrix à 70% dans un outlet TNF on va pas cracher dessus!


VOUS AVEZ DIT VENTRIX?

Alors pour faire simple, TNF nous présente un isolant pleins de petits trous...

En mouvement, les trous s’ouvrent permettant une ventilation dynamique et chassent l’air chaud et la transpiration : tu ne surchauffes pas et tu sèches.

À l’arrêt, ces trous se referment, capturant ainsi l’air chaud et te permettant de rester au chaud dans un climat froid.

En clair : Ventrix se veut respirant comme une polaire à la montée et à la descente et chaud comme une doudoune dans les temps calmes. De quoi éviter les changements de couches intempestifs.


La veste est stretch, traitement DWR en cas de légère pluie, 1 poche poitrine et 2 poches aux hanches.


VERDICT

Je l’ai portée en rando, en hors piste, en ville, bref un peu partout depuis le début de la saison.


1ère constatation : c’est chaud!

Oui, le confort thermique est bien présent. Me fais pas dire ce que j’ai pas dit Marcel, ça vaut pas une grosse doudoune duvet!

Mais elle permet vraiment de ne pas avoir à se changer ou du moins de limiter le jeu des couches!

Là où j’étais le plus bluffé c’était les journées de hors piste à plus de 3000m quand ça souffle et qu’il fait -15º voir moins avec le ressenti vent... ben là, c’est confort tout simplement!


2ème constatation : ça marche!

C’etait ma plus grande crainte : moi qui ai chaud et qui transpire vite j’avais peur de surchauffer et de suinter de partout (tellement glam n’est-ce pas?)...

En mouvement on l’oublie! Le confort thermique laisse place au confort dynamique!

On a l’impression que l’isolant s’adapte à nous et plus le contraire! C’est tellement agréable! C’est bluffant!


Les phases de repos

Lors des arrêts après l’activité même si on a transpiré on a pas froid et on sèche! J’ai vraiment été bluffé par le concept!


COMPARAISONS...

Avant je bougeais avec une 2nde couche polaire plus ou moins épaisse selon la météo et une doudoune dans le sac pour les temps morts. J’ai pu me passer de la doudoune dans de nombreux cas allégeant ainsi mon sac et évitant les changements de couches! Merci!


VS POLAIRE :

- on a plus chaud à l’arrêt ou sur les remontées

- poids similaire

- respirabilité similaire lors de l’activité


VS MÉRINOS :

- plus léger (env. 350gr pour le M contre une seconde couche orthovox équivalente env 550gr)

- plus respirant

- sèche plus vite quand on transpire

- même confort thermique quand on transpire


VS DOUDOUNE :

- plus respirant

- confort d’une doudoune synthétique

- rapport poids/chaleur similaire à une doudoune moyenne je dirais (ça vaut pas une grosse doudoune duvet mais c’est pas le but recherché)

- permet d’être en mouvement sans surchauffer


QUELQUES CONSEILS

- L’isolant devant « bouger avec vous » la veste de veut plutôt ajustée.

- Elle est vraiment chaude donc pour ma part je l’utilise lorsque les températures sont négatives au cœur de l’hiver et quand le temps est mauvais. Ce we en Suisse on a eu une très belle journée à 0° en haut et 5-6º en bas de la station... là ça devient trop chaud pour moi.

- en ville ça passe crème et en rando par temps froid c’est très adapté également.


CONCLUSION

Ventrix est une excellente innovation mixant la respirabilité d’une polaire et l’isolation d’une doudoune lorsqu’on en a besoin.

TNF innove et ça marche!

Le prix fort est cher mais la technologie est aboutie est vaut son présent d’or! Les alpinistes et les freeriders adoreront!

Ventrix est une couche intermédiaire idéale pour les activités intenses au cœur de l’hiver!

Pour la première fois, l'isolant s'adapte à nos besoins à ce n'est plus à nous de nous adapter à l'isolant!

Pour qui ?

Tous les pratiquants d’activités hivernales intenses
10/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

Points forts

L’isolation s’adapte à nos besoins : respirant quand c’est nécessaire et chaud quand on en a besoin.

Points faibles

Le prix

1 commentaire

Mesco
Statut : Gourou
inscrit le 30/11/16
Matos : 5 avis
Hâte de voir la FutureLight aussi ^^
Depuis le temps que les fabricants se cassent les dents à essayer de concurrencer le Capo delle capi..
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire