Test Plum Feyan Carbon 2017

Déposez votre test.

High tech légère et rapide

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,89m | 81kg | Avancé
Conditions du test : Rando en neige changeante (poudreuse puis transfo)

Entre les mains, la légèreté est de suite notable. L'embase et son mécanisme ainsi que le spoiler son travaillés telles des pièces d'horlogerie ou de F1. C'est du semi-custom et cela justifie le prix. Le point qui me rend un peu septique est le nombre de vis par fixation (+ de 20), car en général une vis prendra un jour ou l'autre du jeu. A voir donc avec le temps.    

Le démontage/remontage en position de montée est "on ne peut plus simple". On actionne le levier latéral, ça fait clic, clac et c'est parti. Au bout de 200m de dénivelé on est déjà content de la légèreté de l'ensemble. On économise ainsi en "tirage de langue" tout le long de la montée. La double cale Plum qui vient avec se manipule avec le bâton et c'est bien pratique.

Une fois au sommet, on refait le coup du clac, clic (eh oui en ordre inversé) sans batailler. Le système Plum semble peu sensible à l'accumulation de neige/glace qui sur d'autres marques complique la manipulation. A la descente la cohésion avec la planche est nette, rien ne bouge. Le maintien des straps est très bon et la conduite directe à souhait, je dirais même sèche sur neige dure. La bottes étant posée sur le métal sans aucune mousse il n'y a pas d'amorti.  

En somme, la Feyan est une fixation sans compromis pour économiser de l'énergie à la montée et du temps dans la manipulation de l'interface. Si on randonne chaque semaine c'est un choix justifié.


Pour qui ?

pour ceux qui font souvent 1000m+ et des itinéraires à ascensions multiples.
8/10

Points forts

poids, interface facile est rapide, fabriquée en France

Points faibles

pas de mousse sous le pied, trop de vis

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire