Test Nitro rambler 2019

2 tests de boots snowboard Nitro rambler.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Pour le confort du freestyler

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,76m | 85kg | Avancé
Conditions du test : Testé par tout type de temps et de terrain mais surtout en park

Pour commencer, Un grand merci a FLUOFUN et NITRO de m'avoir choisi pour se test. Maintenant, j'ai la panoplie Nitro : boots – board – et fixation


Réception et découverte du produits :

Depuis l'annonce des heureux chanceux, je guêtais l'arrivé du livreur avec un peu plus d'impatience chaque jour. Et miracle, le voilà…

On ouvre délicatement et surprise, est sont blanches. La quasi totalité de la fix est blanc, de la structure au mousse. A l’exception de l'arceau alu du talon et des boucles de serrage des straps qui eux sont noir.

Bon c'est pas forcément la couleur que j'aurais choisi, car sa s'associe pas vraiment avec les autres colories de mon matos, mais elle sont plutôt classe dans leur écrin.. Enfin leurs carton !


Au toucher, dès la première prise en main, l'ensemble semble de bonne finition. On vois de suite la mousse de la pedal-gas qui recouvre entièrement la surface d’appuis. Et à la palpation, c'est confortable, sa se déforme bien et revient immédiatement en place.

Le canting se vois bien à l'oeil nu. Pas besoin de sortir votre vieux rapporteur, le logo «3° canting » est là pour vous préciser l'angle.

Le spoiler est également doublé de mousse pour des prises de carres tout confort… A voir une fois chausser si ça se ressent.

L'appuis du dessous au niveau du talon est également en mousse, plus dense - pour encore améliorer l'amorti et protégé la planche.

Les straps des chevilles sont en cuir blanc sont larges et molletonnés. Et ceux des orteils sont bien plus « light », avec cette ouverture pour laisser passer les l'angle de l'avant de la boots.. mais ça semble tout aussi résistant et rigide. Le petit plus un renfort en plastique cousu sur l'avant pour – j'imagine - éviter une déchirure du cuire lors de session de carving extrême !


J'ai pas de balance, mais a la louche, je dirais qu'elle sont dans le même ordre de poids que mes anciennes Cartel. Ce qui les classes dans la moyenne.


On devine les réglages avec les différentes vis, clip des straps et loquet du spoiler. Donc place au montage.


Installation et réglage :

Bon, déjà comment accéder au mini-disc, comment enlever la pedal-gas ??

Après inspection minutieuse du carton, il n'y a pas de notice fourni.. Mais un lien internet directement écrit sur le carton : www.nitrousa.com/binding-manual Donc je lance la vidéo d'explication..


Ils nous expliquent ou est caché la subtilité. Il y a une vis incruster dans la pedal-gas et qui est visé au mini-disc. Cette vis est dans une fente dans la mousse (la fente pour permettre de réglé la longueur de votre pedal-gas)

Bon ok, c'est pas le système le plus simple que j'ai vue. Mais ça fonctionne… Faut espérer ne pas a avoir le faire en pleine poudreuse au risque de pas y voir grand-chose, voir paumer des pièces.

On accède donc au mini-disc. Qui ne l'est pas tant que ça de par son diamètre. Mais il bien est prévu pour un visage en 4x2. Les mini-disc sont clipsé a l'embase, et c'est un plus pour ne pas perdre ses réglages d'angles (surtout quand on n'a une paire de fix pour deux board et qu'on switch régulièrement comme moi – enfin plus maintenant, merci encore Fluofun !! )

Le réglage du stance est possible au millimètre grâce au glissière pour les vis. Et ça c'est vraiment un changement positif par rapport au Cartel ou je ne pouvais de me déplacé de 2cm par 2cm.


Bon les fix sont bien installé sur ma Nitro Stance 156, passons au réglage pour la boots. Comme je chausse du 44, (tout juste la limite du modèle L qui va du 44 au 48) J'ai besoin de rentrer un peu l'arceau du talon pour rester centré.

Et là c'est le drame… Première vis, j'essais avec mon cruciforme de base et sa ripe. Vis en alu donc tête de vis foiré… Arfff. Je vais chercher un bon gros cruci, et je ré-essais, mais rien n'y fait. Ça ne veux pas bouger. (mais pu…. !!! ; ils les sert a la viseuse a choc a l'usine !!! Grrr) J'me lance sur les autre vis, et forçant comme a un dingue. J'ai réussi a les avoir sans trop abîmer les vis… Mais il m'en reste toujours une bien amoché que j'ai pas réussi a dé-serrer. 

Je perd patiente, je me trouve a court de jurons.. Alors je décide de laisser comme ça pour la première sortie.


La boots bien caler, je règles les straps pratiquement d'une main tellement c'est simple. On déverrouille le clips, on vise le centre de la boots et on re-verouille. Ouf, ça soulage quand ça roule tout seul !

Pour le spoiler, pareil, un loquet, ou coulisse et on referme et c'est réglé. C'est tellement Simple, Basique pour citer Orelsan qu'on oubli le merdier des vis déglingués...


Bon après cette découverte, ces réglages et ces prises de tête, il est temps d'aller rider.


Test sur pistes :

Aller je chausse, serrage des straps autour de la boots. Pour info des Nitro Anthem TLS donc normalement parfaitement compatible.

Et je confirme, on sens un bon maintiens, la longue et largeur strap de cheville appuis bien uniformément sans pour autant écraser le pied. Et la toe-strap tiens ces promesses en couvrant le dessus et l'avant de la boots, impossible que sa bouge…

Enfin tout ça c'est surtout pour mon pied arrière. Etant donner que j'ai pas pu bien réglé une fix. Avec ma boots avant,bien caler au fond, j'arrive au bout du serrage (de chaque coté) avant d'avoir totalement bien serrer ma boots avant…

Tant pis, on y va. On attaque la première descente…

De suite le premier point qui me marque, c'est le ressentie de la mousse de la pedal-gas. Une sensation de souplesse, sans perdre en réactivité. Les changements de carres sont précis, voir même facilités car des appuis en douceur. Ça rend plus tolérant l'accroche par cette « amortiseur » qui se place entre la planche et vous.

J'avais vraiment envie de voir se que donne le canting (l'inclinaison de l'embase de 3°) Et je dois dire que un léger confort au niveau des genoux se fait sentir sur piste. Bon c'est pas extrême flagrant en « balade » mais c'est surtout sur les press que j'ai senti plus de confort surtout pour moi qui sortais d'une entorse au genou, j'avais peu de douleurs malgré quelque folie flatistique. ;)

Pour rappelle, la RAMBLER a un programme plutôt freestyle, donc après quelques sortie pistes, et un réglage optimal (voir l'aparté en fin de test) il faut y aller !!

Arrivé au park, on garde cette précision des appuis grâce aux straps. Mais surtout le gros plus c'est son amorti. En sortie de box, en réception de kick, j'ai vraiment l'impression de moins taper les tallons et les genoux. Et ça après l'entorse, c'est très appréciable ! :) Le mini-disc ou plutôt le vissage 4x2 permet un totale déformation de la board pour les grosses réceptions ou il vaut mieux bien posé le tail pour augmenté l'amorti.

En freeride, c'est pas vraiment son domaine, mais lorsqu'on ride juste après une belle chute de fraîche, j'ai pas pu m'empêcher de me lancer. Sa souplesse commence a donner dans l'imprécision. Mais en serrant un peu plus les straps on arrive a quelque chose de suffisamment rigide pour tailler des belle courbe malgré tout.


Pour conclure :

Ce sont de bonnes fix, elle correspond bien a leurs programme freestyle. On a qu'une envie c'est de shreder les bords de pistes, sauter partout et une fois chaud se lancer au park !! Je ride avec depuis bientôt 3 semaines et c'est un régal. La grosse différence avec mes vieilles Cartel c'est le confort de l'amorti. Je me faire des sessions de 5h de park sans avoir les genoux en feu.

J'espère qu'elle seront à la hauteur de la réputation de Nitro en conservant leurs atouts sur la durée.



- aparté vis foirée -

Pour pas vous laisser sur votre fin, au finale j'ai réussi a avoir cette vis de réglage à la c.. Mais comment me direz vous ?... Il m'a fallu passer en mode bob le bricoleur, sortir scie a métaux, faire une grosse entaille sur la tranche pour pouvoir y glisser un énorme tournevis plat (a vous en donner des complexe) Et utiliser une clef plat pour lancer la rotation du fameux tournevis. Bien sur, ne pas oublier l'étape « l'appel a un amis » pour maintenir le tout pendant qu'on force comme une brute

Et par (presque) magie, j'ai pu finalement régler cette arceau de malheur comme il le fallait… 

Bon ça reste une simple mésaventure lors de l'installation, mais je trouve limite que les vis soit si difficile a dé-serré pour un fabriquant aussi réputer. 

Pour qui ?

Pour les rider souhaitant shreder et progressé en park

2 commentaires

gregpetitpois
Statut : Confirmé
inscrit le 12/12/12
Matos : 7 avisPhotos : 2 photos du jour
joli test aussi, c'est marrant de voir qu'on à eu le même problème de gas-pedal et de vis impossible à desserrer ^^
1
Dam BZH29
Statut : Gourou
inscrit le 16/02/18
Merci, le tiens est top, détailler et plein d'humour! ;)
Et ouais, c'est surtout la vis bloqué qu'i m'a rendu dingue!! J'espère que ça remontra jusqu'a chez Nitro pour qu'ils revoient ça!
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Nitro rambler Confort et précision, l’assurance de longues sessions de qualité
9 /10
Nitro Venture TLS Des pantoufles !
8 /10
Nitro Quiver squash UNE MACHINE DE GUERRE
10 /10
Nitro Prime Parfait pour les débutants voulant progresser vite
9 /10
Nitro TEAM GW EXPOSURE La polyvalence comme philosophie!
8 /10
Nitro Anthem Tls Un bon maintient pour des boots polyvalentes
9 /10
Nitro Team Gullwing Une board polyvalente, avec ses limites
7 /10
Nitro Stance Très bonne board pour débuter en freestyle!!
9 /10
Nitro thunder splitboard déstabilisant
5 /10
Nitro Phantom Des fixations all moutain réactives et efficaces, mais des straps à surveiller dans le temps
7 /10
Nitro QUIVER POW Une board de poudreuse vraiment fun!
9 /10
Nitro Team De la Polyvalence et de l'accessibilité
9 /10