Test Salomon Villain Classicks 2018

Déposez votre test.
Salomon Villain Classicks

Fais le VILLAIN mais en version CLASSIKS!!!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,68m | 61kg | Expert
Taille testée : 150
Acheté : 530€ en magasin
Conditions du test : Une saison avec, de la glace entre les cailloux en passant par de la pow-pow à ne pas sortir son petit frère sous risque de le perdre.
  • Sur le papier.


Salomon nous la décrit ainsi; "La machine freestyle favorite de Lou boostée avec des chants blah blah... carbone blah blah... une semelle Area 51 blah blah... la Villain Classicks a forgé sa réputation "d'arme freestyle ultime." Bref, comme chaque marque nous le martèle ( pas comme Charles) c'est THE GUN... à voir.

ça tombe bien, je dois trouver la remplaçante de ma freestyle. Mais je suis un peu difficile et prends bien mon temps pour tester avant de craquer.

        


  • Dans mon salon.

Décortiquons tout cela et faisons le tri:


- Pro model de Louif --> ok, vu le ponceur de rail et de mur, soit c'est résistant soit il fait la saison avec 50 boards...

- Board Twin- type  pure, noyau/ shape--> ça tombe bien j'en cherche une

- Cambre rock-out --> Pour faire court, c'est plat entre les pieds, fortement cambré sous les fixes et avec un rocker des fixes jusqu'aux extrémités. heu? en français ça donne quoi? 


Explication: à plat sans rider, cela ressemble à un cambre classique de prime abord. Mais des qu'un gus monte dessus, on écrase un peu la board qui voit ses spatules se relever legerement. CQFD, plus on va appuyer, plus on va planter le "cambre des fixes" dans la neige et par la meme occasion "relever " le point de contact des spatules.

De plus, dans mon salon au sec, je constate qu'en appuis "press", la spatule sollicitée se redresse encore plus, un peu comme lorsque votre copine, enfin bref... vous avez compris... plus on excite, plus ça se dresse. Intéressant... un peu comme le Camrock de chez Nidecker/ Jones/ Yes


- Noyau bois/ carbone --> souplesse et réactivité; du caractère quoi.

- ‘Quadralizer’ --> Encore un nom à la C** pour dire que la carre n'est pas avec un courbure régulière mais plate entre les fixes... Encore le mot PLAT... pas comme le résultat j’espère...

- Série spéciale CLASSIKS --> ??? c'est quoi la différence hormis la déco et le prix avec la "normale" qui n'est pas classique? ( ok, jeu de mot pourri, je vous l'accorde...)


Envoyons un mail et appelons directement SALOMON pour savoir. Condensé des réponses... Lorsqu'ils savaient la réponse:


- CLASSIKS = champs Gunslinger( inserts carbone tout le long pour absorption et résistance accrue des chocs etc...)

- CLASSIKS = semelle EG frittée (E pour électra? G pour glide? on est chez Harley??? ah non! E pour finition électra et G pour gallium. En gros plus de glisse et de résistance, je vous passe les détails techniques...)

et... c'est tout...


CONCLUSION, une semelle censée être plus rapide et des champs plus résistants. Ah et aussi... LA DÉCO!!!


- Déco --> Bon là, j'avoue, la version classique ( pas la CLASSIKS si vous suivez bien) est... sympa et passe partout. Alors que la version CLASSIKS ( qui n'est pas la classique, vous suivez toujours?) a été dessinée par Éric DRESSEN! là, mon passé a refait surface à mach 12 et m'a renvoyé dans les années ( BIP!!!) ou le gus faisait- et il le fait encore!- rêver en skate dans un bowl plus précisément. Donc je craque pour cette version bien plus colorée et joyeuse. La tête de mort -joyeux, j'ai dit juste avant?!?!- sur le top sheet est bien Trashou à souhait, et les couleurs style "rainbowflag" ne passent pas inaperçues. La semelle aborde un gros VILLAIN en die cut coloré. Superbe... Enfin à mon goût!

La finition est un quasi sans faute. Rien ne dépasse, n'est de travers, tout roule. N'ayant pas réussit à savoir si la board est fabriquée à Taiwan, Dubaï etc... Il est a constaté qu' hormis un très léger copeau d'abs que j'ai viré avec l'ongle aux insert, c'est parfait.

Encore en train de lire?  Let's ride!



  • Sur la neige.


A peine le premier rencard attaqué, je m'empresse de débuter les réjouissances comme à mon habitude pour voir la "tolérance" d'une board freestyle (surtout Twin-type ), par partir en fakie. Durant une bonne 20aine de virages divers je les alternes, allant du glissé de base au coupé, puis repassant en mode normal en testant de suite les spatules et leurs souplesses. Résultats, au niveau du ressenti c'est assez tolérant mais avec une pointe de caractère qui donne envie de la pousser. Miam...

Je poursuis le rencard en étant plus entreprenant et tente une approche sollicitant les courbes de la belle. Elle se laisse faire sans problème, allant jusqu’à me laisser la coucher mais renvoyant en sortie de virage étonnamment pour une 150 dite Jib! DIANTRE! j'attaque bien plus franchement et passe aux sous vetem... heu... au flat.

Les Spatules se déformes sans souci, progressivement avec un super contrôle du rebond de fin d'appuis qui est super agréable à avoir sans forcer! Pour mon gabarit assez léger, c'est un régal de déformer et de finir avec un rebond autorisant des rotations supplémentaires! De plus, la tolérance créée par le rocker des spatules aident pas mal à toutes ces pitreries indignent de mon age!

Descendons une bretelle de... heu... je m'égare... Voyons ce qui se cache derrière une "tentative de freecarving session". La Villain est souple, mais elle est aussi vraiment rapide en transition d’une carre à l’autre et carve très bien grâce à, je pense, son profil hybride qui ancre la carre dans la neige.

Pas de souci sur de la neige aux reflets bleutés, ça tient également. surprenant, encore une fois, pour une board de ce programme.

Certes, lorsque l'on pousse à faire des Vturns ça décroche parfois mais carrément moins que la jackpot qu'elle remplace dans mon quiver.

Stop à la persecution dans des domaines dont elle n'est pas prévue initialement et direction...



  • LE PARK.


Bon... eh bien là, pas photo. Elle est chez elle ... Elle joue a domicile et, comme le pompier au bal du 14 juillet, elle fait découvrir d'autres sensations.

Les rails sont smooth avec des entrées street exécutées sans problème grâce à un ollie très facile à trouver et à caler. Les boxes et autres tubes sont avalés avec tolérances et goulûment par les spatules avec toujours ce petit rebond en fin qui fait trop plaisir...

Les big airs- pas trop big car j'ai plus de genoux, sic!- s'abordent avec précision, la prise de carre d'appel étant incisive, la board en l'air bien équilibrée -sauf si t'es en vrac... mais là c'est pas sa faute...- et les réceptions sont tolérantes juste ce qu'il faut. Bon ok, pas autant qu'un cambre inversé mais quand même.

Je sais enfin ce que c'est que d'être une jeune femme à un bal du 14 juillet en caserne!

ON s'éclate!

vite, passons à la cerise sur le gâteau... ou pas...



  • En POW-POW.


Bon... là, j'avoue, Maurice, je pousse le bouchon un peu loin. Ok, dans moins de 20cm de fraiche, on s'amuse bien en press/revert, etc... mais plus profonde, les spatules assez courtes, ne sont pas sauvées par le rocker et la CLASSIKS ne fait pas mieux que la classique: ça coule.



  • Pour résumer la chose,


La VILLAIN CLASSIKS est, hormis détails près pour se la péter en terrasse, la même que la normale -classique-. Une très bonne board dont le programme annoncé Jib/street par son pro-rider est plus que très largement dépassé. On passe partout (sauf en bonne powpow) et avec style et efficacité. Enchainement de courbes taillées rapide avec relance est même inclus dans le deal. L'usure de la semelle après passages sur les modules est plus que très satisfaisant.

Louif ne doit pas avoir 50 boards finalement... Non vraiment, elle a de quoi être infidèle.


C'est la demoiselle qui te tape dans l'oeil avec sa robe et ses courbes et qui est une virtuose allongée lorsque tu montes dessus ( aucune allusion à la gente féminine ne sera toléré...) si tu veux bien te donner du mal.


Bref. UNE BONNE BOARD...


P.S. : toute allusion autres que snowboardesque ne serait que fortuite...

Pour qui ?

forte possibilité de se faire plaisir depuis le niveau intermédaire jusqu'au niveau LOUIF...
9/10
Aptitudes gros freestyle
Pop
Réactivité
Souplesse
Solidité
Accessibilité

Points forts

- Souple mais très réactive
- assez tolérante
- Jib/ park mais aussi partout ailleurs
- déco trashou qui claque!
- série limitée ( mode fashion victim)

Points faibles

- sous marin en mode powpow profonde
- pas donnée
- n'organise pas de bal du 14/07

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Salomon Brigade Sobriété, élégance et confort, que demander de plus?
10 /10
Salomon Pulse très bien pour débuter
8 /10
Salomon Boots de Snowboard F3.0 Petit volume et poids pour botte loin des conventions
9 /10
Salomon Faction le confort
9 /10
Salomon The Villain Très bonne board de park mais pas que...
10 /10
Salomon Sickstick Planche plaisir qui se ride sans réfléchir... mais fragile
9 /10
Salomon Malamute Confort immédiat et durabilité.
8 /10
Salomon malamute OLD rigides, précises, rassurantes
8 /10
Salomon DISTRICT BURGUNDY Trop de flex tue le flex
7 /10
Salomon Aura custom air Esthétique, confortable et ... lavable!
10 /10
Salomon Sick Stick une board qui a soif de pow !!
9 /10
Salomon Faction Boa Des Boots pour pieds fin
7 /10