Test Rossignol Diva Split 2018

2 tests de snowboards Rossignol Diva Split.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Rossignol Diva Split

Un split léger, facile à manipuler qui ouvre les portes de la randonnée aux snowboardeuses motivées

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,64m | Expert | Archamps
Taille testée : 152
Conditions du test : Plusieurs test dans différentes conditions, Neige dure voir gelée pour la montée, un peu de poudreuse en descente, vent et très très froid. D+600 environ

Le Split Diva, c'est avant tout une board légère et super super jolie (et rose, beaucoup de rose). Ayant essayé le split en 4 parties "Première" de Salomon (pour homme), c'est le jour et la nuit. 

Première étape, le montage: 

Kit voilé universel et peaux Rossignol X Pomoka pour Diva Split. Je vais pas faire une review du kit voilé. Juste c'est assez facile à mettre en place jusqu'à la partie "règle ton stance". Là, il va falloir beaucoup de patience et étudier le truc pour tout faire bouger petit à petit jusqu'à trouver les réglages parfaits. 

Les peaux, achetées sur le site de Rossignol et intitulées Diva Split, j'ai été extrêmement décue de voir qu'elles n'était pas ajustées à la forme du split. Fournies avec un rasoir, je me lance. C'est assez facile mais je m'y reprendrais en plusieurs fois pour avoir la bonne largeur (avec l'option appel à un ami pour être bien sûre). 

Dessus, je met mes (vieilles) fixes ride (tellement vieille que je me rappelle plus du modèle).

Le poid total est suprenant. Plus lourd qu'un snowboard classique bien entendu, mais l'ensemble reste hyper léger. 

A la montée: 

Pas de soucis, les carres accrochent bien, et même dans les zones un peu glacées, je me sens en confiance. Super easy à faire tourner car plus petit que les splits hommes que j'ai eu avant. Faire une conversion avec une planche en 152 c'est easy bee. 

Arrivée en haut: passage en mode descente. 

Les peaux s'enlèvent facilement et  je les replie sur elles-même (colle sur colle). Tout se clippe super easy pour reformer le snow; pas besoin de faire glisser. Les crochets aident a tout mettre en place. On change les fixes (si on y arrive, car sur la première sortie, j'ai eu une mésaventure de longeur de vis) et hop, c'est partie pour la descente. 

Descente: 

La board est stable, ca pop bien, ca accroche pas mal sur neige dure et les petits virages dans les sapins, c'est le kiffe. J'ai le smile. Je ne la conseille pas forcémment aux débutantes car elle demande un peu plus de jambes et de jeu vertical (flexion, planté de batons, extension) pour faire de beaux virages dans la neige fraiche. Mais perso, je suis à elle. 

Conclusion: 

Si vous avez un bon niveau de snow et marre des pimpins sur la piste, cette board vous emmènera partout dans le backcountry pour faire vos premières traces (en montée bien entendue) et vous gaver en descente. 


J'ai pas pris de photos dehors, trop occupée à kiffer :) 

Pour qui ?

Une snowboardeuse avec un bon niveau freeride qui veut se faire vraiment plaisir en randonnée.
10/10

Points forts

Légère
Facile à monter/démonter
Les crochets pratiques
Le design super rose

Points faibles

Les peaux Rossignols à couper
Le prix (en plus de la board, rajouter peaux + système de fixes)

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Rossignol Diva Split Enfin une vraie board de filles version Split qui déchire
9 /10
Rossignol XV Sushi LF Fish-trement ludique.
9 /10
TP
Rossignol XV Sushi LF Ride la comme Xavier !
9 /10
TP
Rossignol XV Sushi LF le fish absolu
10 /10
Rossignol XV Sushi LF La meilleure board poudreuse que j'ai ridée
10 /10
Rossignol XV simple et efficace
9 /10
Rossignol XV Sushi LF elle casse tous les codes,un bijou
10 /10
Rossignol Jibsaw MagTek bien dans son programme polyvalente freestyle
7 /10
Rossignol District Amptek Wide (True Twin) la board du débutant
8 /10
Rossignol XV Magtek Le jouet pour adulte en freeride
9 /10
Rossignol Krypto MagTek Enorme dans la powpow!!
9 /10
Rossignol XV Une planche pour attaquer
9 /10