[Tests Privés] P.A.G Neckwear : le retour des premiers testeurs
2000*1045px

[Tests Privés] P.A.G Neckwear : le retour des premiers testeurs

Les caches cou les plus cools du marché mis au banc d'essai.
Texte thaïs
Texte thaïs
Les caches cou les plus cools du marché mis au banc d'essai.
.

Introduction

Il y a quelques semaines de cela, nous vous proposions de tester 10 caches cou de la marque P.A.G. Originellement créée par Victor Daviet, son frère Arthur Daviet et leur bon pote Ben Thomas-Javid, les premiers caches-cou se voulaient cousus main par mamie Daviet.

Aujourd'hui devenue une grande multi-nationale (ou pas), seuls quelques pièces continuent d'être confectionnés par la grand madame Daviet, les autres sont usinées, mais toujours made in France dans le respect des droits de l'homme etc, etc.

L'idée de ces caches-cou, c'est qu'ils ne gèlent pas. Le modèle Origins, qui était le premier produit commercialisé, comportant de la fibre de cocona est supposé résister à toutes les températures et toutes les conditions. La gamme s'est aujourd'hui étendue et dans la tendance cagoule du moment propose également des modèles de cagoules sous les noms de Hooded - Hooded S et Hooded Pope.

Aujourd'hui, trois des testeurs sélectionnés nous ont fait leurs retours, et nous vous les partageons ici même. Mais le moins que l'on puisse dire c'est que pour l'instant à l'unanimité : c'est plus que validé.

Le conseil de la rédac : si vous avez la flemme de lire mais avez envie de rire, nous vous conseillons vivement de lire le troisième test, celui de GregPetitPois.

Ces tests ont étés effectués dans le cadre de nos opérations de Tests Privés.

Si vous n'avez pas suivi, nous vous invitons à vous rendre ici pour découvrir le concept. Pour les autres, si la saison tire à sa fin et les opérations diminuent, en revanche, nous vous invitons à vous rendre sur notre site tests-prives.com afin de poursuivre les opérations lors de vos activités estivales sur nos différents supports.

Testeur 1 : Manu Degroote - 9/10

Manu Degroote, c'est un des membres les plus actifs du site. Un vieux de la vieille comme dit par chez nous. Il nous vient de Orlu, en Ariège et est un fervent contributeur à la pratique du snowboard freestyle dans les Pyrénées. Âgé de 44 ans il mesure 1m72 pour 65kg. Il a reçu chez lui un P.A.G Origins, et voici ce qu'il en a pensé :

Vendredi soir :

Ok , il est vendredi soir et je viens de passer la journée à enseigner le ski sous un rare soleil Pyrénéen. Demain c'est le week-end et la neige est annoncée. Comme tous les week-ends ou presque depuis Novembre, et au programme : entrainement snowboard du club et ride avec le filston.
Je me dirige vers ma boîte aux lettres et là... surprise ! Une grosse enveloppe tapisse le fond de la boîte. Vite, j'ouvre le paquet et là... un cache cou P.A.G Neckwear ! Le modèle : Origins.
Le look est au top avec un effet dégradé "fait à la bombe". j'enfile alors l'objet et là... c'est le choc. Le cache cou est d'une douceur incomparable !

Samedi matin :

La nuit dernière, il est tombé entre 30 et 40 centimètres de neige à 900 mètres, avec des congères de 60 centimètres. C'est alors parti pour une heure de pelle... et malgré les coups de chaleur et la respiration forcée, la polaire à l'intérieur du cache cou reste sèche !

Samedi aprem :

Le vent m'oblige à annuler les entraînements, du coup, on prend la pelle et on shape avec la progéniture. Un jump dans le champ d'à côté, le soleil est revenu mais le vent est glacial. Pas de souci le P.A.G fait son effet et il bloque l'arrivée des bourrasque dans mon poitrail.

Dimanche matin :

La neige tombe, et elle est verglaçante. Le temps d'arriver à la station cela se transforme en pluie à 1400m... Passage à 2100m dans le vent et la neige collante, surprise rien ne pénètre, je suis hermétique !
Après 2h30 dans l'humidité et le short d'impacts trempé, nous abandonnons mon mini rider et moi pour un retour à la maison.
Force est de constater que le cache cou est efficace, il est le seul tissu non trempé que ce soit à l'intérieur avec l'humidité de la respiration que le tissu extérieur qui s'est fait arroser toute la matinée.

À la question "Pour qui ?", Manu a répondu : "pour les riders qui glissent par tous les temps, mais aussi en ville car le look est classieux et original."

Pour retrouver le test de Manu, rendez vous ici.

Ajoutez des photos (2020px)

C'est épais, c'est doux et moelleux, et ce ne sont pas les fesses de Megan Fox... chouette, un Hooded Pope !

Ma Ry Schen x GregPetitPois

Testeur 2 : Ma Ry Schen - 9/10

La seconde personne a avoir eu la chance de tester un cache cou P.A.G et une femme, Ma Ry Schen. Ma Ry a 30 ans, elle nous vient de Gex dans l'Ain et mesure 1m60. Étant une femme, nous lui avons attribué le Hooded Pope, car ce n'est pas un mythe, les femmes ont tendance à être plus frileuses que les hommes. La particularité de ce Hooded, c'est que s'il a l'esthétique d'une cote de maille au Moyen-Age, il descend suffisamment bas sur les épaules pour éviter que la neige ou le froid ne vous atteignent. Nous avons de la chance, car Ma Ry l'a testé dans des conditions de grand froid... voici ce qu'elle en a pensé :

Première impression :

Vendredi, j'arrive chez moi et trouve un paquet dans la boite. Chouette ! Le PAG a tellement hâte d'être testé qu'il brave les retards de livraison de la poste et arrive pile avant le weekend.
Alors, alors, quelle version se cache dans cette enveloppe ? C'est épais, c'est doux et moelleux et ce ne sont pas les fesses de Megan Fox (merci GregPetitPois)... Chouette la version Hooded Pope !!!! PARFAIT.
Le tissu est en polaire toute douce, un joli noir, les finitions hyper propres et la forme et le design me laissent croire à pleins d'options modulables (on reviendra dessus plus tard). Par contre, plutôt adepte des cache-cous buff que tu glisses dans ta poche, celui-ci est plus volumineux et à moins de porter du XXL, ne passera pas dans les poches.

Premier test en Rando splitboard avec tempête polaire à l'arrivée.

Départ pour la rando, j'enfile première couche, polaire et mon nouveau cache-cou. Malgré une émission intense de chaleur en montée, je suis plutôt craintive du cou là, miracle, la forme de la cape protège parfaitement la poitrine et le cou, la chaleur est bien évacuée, les pressions détachées permettent de ne pas avoir de plis sous les bretelles du sac à dos, et en plus, j'ai un style de pape. Le modulable intervient ici : dans les coin protégés, je baisse tout et seulement la poitrine et le cou sont protégés. Lors des pauses ou dans le vent, plusieurs options de cache-cou avec ou sans capuche qui remonte pour protéger le nez ou pas (voir sur les photos).

Arrivée en haut, tempête de vent et de glace comme on en fait dans le Jura. Je passe mon bonnet, mon masque (en dessous), je met le manteau (par dessus), je remonte toutes les options de la capuche au cache-nez et je m'isole dans mon cocon, rien qui passe nickel! Je dois attendre que mon copain finisse de monter sur "l'entrée de la ligne trop cool en haut de la combe, t'inquiète j'en ai pour 5min" et 20 min plus tard (ok, peut-être 10), autre miracle, je suis toujours dans un cocon chaud et douillet malgré la tempête extérieure.


En descente : Pas de soucis de visibilité dans la descente. Même avec le bonnet et le masque en dessous, la capuche bien ajustée grâce aux petites cordelettes reste en place et bouge avec ma tête.
Arrivée en bas, je quitte tout et deux petits points négatifs : le tissu est bien mouillé et ma longue chevelure de sirène s'est transformée, grâce à l'effet électricité statique de la polaire, en une grosse mono-dread (problème résolu grâce à une simple technique de tressage, PAG vs cheveux, re-testé et approuvé).

Test en station : journées froides

Mode ski mamie, bonnet et masque, il fait un peu froid donc j'enfile le cache cou. Un peu chiant à mettre sur le télèsiège car si on veut que la cape tombe bien et ne gêne pas, il faut enlever la veste (ou alors je suis pas douée). Par contre, on retrouve le grand confort de protection et modulabilité toujours avec une bonne évacuation de la chaleur (pas de buée sur le masque). Après une journée en station sans excès, pas de soucis, la polaire n'est pas mouillée.

Résumé :

C'est quand même vachement bien dans de grosses conditions de froid et vent d'être au chaud et confortable. Super modulable, on lui pardonne de ne pas passer dans les poches. A tester sur une journée entière en poudreuse car le tissu mouillé, ça peut être froid. Merci Fluofun et PAG Neckwear d'avoir adouci mes journées en montagne.

En bref, votre pote frileux(se) n'a plus d'excuses pour ne pas venir dans les journées de grands froids. 

À la question "Pour qui ?" Ma Ry a répondu : "Les frileux(ses) qui aime être confortable et au chaud. Ceux qui cherchent un cache cou modulable pour toutes les conditions et toutes les pratiques."

Pour retrouver le test de Ma Ry c'est par ici.

Ajoutez des photos (2020px)

Testeur 3 : GregPetitPois - 10/10

Le dernier testeur, mais non des moindres, à nous avoir fait son retour pour cette première publication c'est GregoryPetitPois. Présent sur la communauté fluofun depuis le day 1 vous l'avez déjà certainement croisé sur le site. Que ce soit dans notre module photos, dans les commentaires de nos articles, dans les forums ou bien du côté des Tests Privés, c'est bien simple... Greg est partout ! Âgé de 25 ans, il nous vient de Bruges, du côté de Bordeaux... Haut de 1m63 pour 66kg il a eu a la surprise de recevoir chez lui un Hooded Origins. Voici ce qu'il en a pensé :

La découverte du produit :

Un vendredi matin où le manque de neige à bordeaux avait au moins le mérite de ne pas gêner le facteur dans son travail, un petit colis en provenance de PAG Neckwear se retrouve entre mes mains...
Je bosserai plus tard, ce colis me semble plus intéressant !


10 produits PAG Neckwear étaient à tester, lequel vais-je avoir ? Une intrigue digne des meilleurs épisodes de Scooby Doo m'envahit ! Bon, ouvrons ça...

A l’intérieur d’une enveloppe A4 (molletonnée SVP, parce que même le textile peut-être abimé avec les transporteurs, on apprécie les précautions prises par ces snowboarders/businessmen) je découvre un cache-cou de la gamme Origins arborant une répétition de lignes brisées de deux couleurs (jaune et bleu) ainsi que des blanches (parce que le blanc n’est pas une couleur, eeeeeeeeeh oui), le tout sur fond noir (qui n’est pas une couleur non plus, soit dit en passant). Ceci accompagné de plusieurs stickers de formes et tailles variées. 

Les premières impressions :

"On touche avec les yeux" comme dirait maman.
Bien que l’esthétique (ne dites pas design ou je me fâche) ne plaira pas à tout le monde, pour ma part le premier contact visuel est très enthousiasmant, les couleurs sont belles, la qualité des matières intérieures et extérieures semble bonne, les coutures et finitions aussi… je veux toucher maintenant !
L’extérieur semble relativement étanche et solide, tant dis que l’intérieur est doux comme les fesses de Megan Fox (je ne les ai jamais touché mais je suis sûre que c’est le cas).

L’étiquette indique cinq informations :

La composition (50% polyester / 50% lycra)
Les modalités d’entretien (lavage 30° / pas de séchage en machine / pas de repassage / ne pas traiter au chlore) ce n’est pas parce que je connais les symboles que ma vie est nulle OK !
Made in France (et ça c’est bien)
Le site internet www.pag-nkw.com
Et la dernière info, induite, est que la présence même de cette étiquette indique que la grand-mère de Victor et Arthur Daviet n’a pas été exploitée pour confectionner ce produit (d’autres mamies peut-être, mais l’histoire ne le dit pas).

La comparaison :

Je file dans ma chambre (sans y être puni) et je récupère un magnifique et collector PAG X A Branler Crew acheté il y a quelques années et rudement approuvé, afin de faire quelques comparaisons.
A ma droite, dans le coin rouge, une des premières séries de cache cou de la marque !
A ma gauche, dans le coin bleu, le CHALLENGER, nouveau venu !

Plusieurs détails sautent aux yeux : 

La forme reste globalement la même mais bénéficie de plusieurs évolutions. La matière étant plus élastique sur le CHALLENGER, la partie élastique située sur l’arrière des premières versions n’est plus nécessaire, et l’ajustement au visage est plus aisé.


Le gabari est revu à la hausse. La partie protégeant la nuque est plus longue, la protégeant d’avantage (ce point pouvait faire défaut aux premières versions dans certains cas). La partie avant, plus longue également, sera elle aussi bénéfique pour optimiser l’efficacité du produit.
La douceur du tissu intérieur (on ne parle plus de Megan Fox là hein) est très satisfaisante. Même si les premières versions étaient très bonnes sur ce point, ce nouveau produit est encore meilleur !

Enfin, le tissu est parfaitement respirant. Il est vrai que sur les premières versions (j’en ai trois, tous issus des premières années) on pouvait ressentir un manque de respirabilité et une certaine gène pour respirer lorsque l’on portait ces cache-cou. Sur ce nouveau produit, aucun souci !
Je me suis bien amusé à tourner autour du produit, maintenant il faut aller en montagne et tester ça !

Les tests :

En snowboard

Le but est de voir si les impressions et comparaisons recueillies à Bordeaux se vérifient à La Mongie, et peut-être y verrons-nous Matthieu Crépel ou Emmanuel Macron…
L’enfiler est ultra simple, ça rentre comme papa dans maman ! L’ajustement est simple (c’est un cache-cou aussi faut pas déconner). Mais surtout la protection est optimale, aucune zone n’est exposée. Les anciennes versions pouvaient laisser des petites zones découvertes. Avec celui-ci, aucune, tout est au chaud.
Carving, saut, freeride, plongeons dans la neige, … j’ai tout essayé et je n’ai jamais étais gêné dans mes mouvements, ressenti du froid, vu mon PAG geler ou ressenti un problème pour respirer.
En plus d’être manifaïke ma chérie, c’est ultra efficace.
Pour aller plus loin, je l’ai mis à l’épreuve dans d’autres situations...

Skate

Sans grande surprise, que ce soit pour cruiser ou faire mumuse dans le park, le PAG est également très utile lors de l’usage de planche à roulettes dans des conditions fraiches, froides ou glagla !

Vélo

A bordeaux, si tu n’as pas de vélo, c’est balo… Je ne sais pas si nos embouteillages ont un lien avec notre irréfutable capacité à faire de bonnes bouteilles, mais le fait est qu’il vaut mieux se déplacer à vélo. ET LÀ ENCORE ce PAG est gavé utile.

Moto

Parce que le vélo c’est gentil mais bon, je ne suis pas dopé comme Les cyclistes du tour de France, donc un moteur c’est bien. Mais on a vite froid à notre petit cou, on n’est pas des yétis !
ET LÀ AUSSI le PAG est notre ami. Couper le vent, check. Apporter de la chaleur, check. Être confortable, check. Ne pas gêner le pilotage, check. Avoir la classe, check.

En résumé :

Le PAG Origins est esthétiquement très réussi, techniquement irréprochable, collectionnable et fait en France.
Il est évidemment le meilleur allié lors des sessions snow (ou même ski), mais aussi dans la vie de tous les jours.
Très bien coupé, il offre à la fois chaleur, douceur, liberté de mouvement, respirabilité et style (wesh).

À la question "Pour qui ?", Greg a répondu : "tous les hommes et les femmes qui souhaitent protéger leur cou du froid."

Pour retrouver son test complet, rendez-vous ici.

Ajoutez des photos (2020px)

Si vous aussi vous souhaitez nous faire part de retours sur votre matos, rendez vous sur notre rubrique "ajoute ton test" !

6 commentaires

gregpetitpois
Statut : Confirmé
inscrit le 12/12/12
Matos : 7 avisPhotos : 2 photos du jour
J'adore les frites et la bière mais je suis de Bruges à côté de Bordeaux ^^

Connectez-vous pour laisser un commentaire

J7M3S

inscrit le 07/09/17
Photos : 1 photos du jour
Tous les tests sont bien réussis et argumentés mais on me souffle dans l'oreillette que Megan va te répondre en commençant par #METOO ... :p
thaiceberg
Statut : Confirmé
inscrit le 29/03/16
Matos : 4 avisPhotos : 23 photos du jour
Ce serait trop la classe, Megan Fox qui lit fluofun !
0
gregpetitpois
Statut : Confirmé
inscrit le 12/12/12
Matos : 7 avisPhotos : 2 photos du jour
si tu veux je renomme mon compte pour "meganfox"
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Manu Degroote
Statut : Expert
inscrit le 17/09/13
Je viens de recevoir un message comme quoi je n'ai pas posté le test Pag. Mais le testeur 1 c'est moi!
thaiceberg
Statut : Confirmé
inscrit le 29/03/16
Matos : 4 avisPhotos : 23 photos du jour
Salut ! Pas d'inquiétude à ce niveau là on le sait (et merci pour ton test il est top !). Les mails de relance sont programmés dès la mise en ligne du test privé en fait, et s'envoient automatiquement. :-)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire