Matos 2019 : ce que l'on a vu au Snow Avant Première
2000*1045px

Matos 2019 : ce que l'on a vu au Snow Avant Première

Chaque année le Snow Avant Première permet aux magasins de venir tester les produits et 
Texte Thaïs
Photos Thaïs
Texte Thaïs
Photos Thaïs
Chaque année le Snow Avant Première permet aux magasins de venir tester les produits et 
.

adidas

Plus de premiers prix chez adidas, le parti pris est la qualité avant tout. On retrouvera néanmoins toujours la Samba en entrée de prix, qui arbore un système de laçage classique avec un stopper afin de séparer le laçage du haut de la boots de celui du bas. Le chausson ne change pas, mais on découvre deux nouveaux colorways. 

Pour les jibbers / freestyleux de la street, pour qui le look importe plus que tout au monde, la Superstar reste là, c'est la boots la plus souple de la gamme, et toujours avec un style d'enfer.

On retrouve également la Tactical, qui est désormais le modèle le plus abouti de la gamme. La semelle vient s'équiper de la technologie Boost (que vous retrouvez également dans les chaussures adidas de running, de handball, basket...). Ce sont également les boots ridées par ce bon vieux Louif Paradis. Forcément, on ne peut qu'adhérer.

Pour terminer, la Accera. Si vous ne la connaissez pas, c'est la boots ridée par Jake Blauvelt. Une barre à mine impliable. Elle aussi monte en gamme (mais le prix de 450€ reste identique). Elle est équipée de la technologie boost, d'un double boa au cable noir (qui coute plus cher qu'un argenté, mais qui est plus classe).

Et enfin, question textile, le parti pris est de plaire aux streeteux, avec des produits imperméabilisés en 10 000 Schmerber (contre 28 000 pour du Gore Tex, à titre informatif). On reste dans un look venu tout droit de la fashion week de la Villeneuve (#38rpz) à base de tenues au style survet (que vous retrouvez notamment sur les Workers).

Ajoutez des photos (2020px)

686

LA grosse nouveauté chez 686, c'est la Hydrastash ! Une veste équipée d'un réservoir d'eau situé dans la jupe pare-neige. Conçu et étudié pour être situé à cet endroit là, il ne fait pas l'effet d'une bouée lourde qui traine le long de votre corps, mais s'adapte parfaitement pour que vous ne le sentiez pas.

La poche d'eau a également été travaillée de sorte à ce que l'eau ne gèle pas à l'intérieur. Une nouveauté qui est une superbe alternative au système camelbak, puisque plus besoin de sac à dos et aucun risque de se retrouver avec un glaçon autour de la taille (à mois d'être dans un froid polaire, mais généralement on ne ride pas par ces températures).

Ajoutez des photos (2020px)

Salomon

Pour 2018 chez Salomon on garde ce qu'on sait faire de mieux, et on l'améliore. L'Assassin, que ride Victor Daviet, arbore ainsi un nouveau shape qui la dirige encore plus vers la poudreuse, la différenciant ainsi un peu plus de la Villain (board ridée par Louif Paradis). Elle devient légèrement directionnelle, et son rocker en spatule commence un peu plus tôt pour enjoy encore plus la pow. C'est désormais LA référence All Terrain freestyle de chez Salomon.

Ce qui est nouveau, c'est une déclinaison "Pro" de la Assassin, le shape est identique mais elle est plus agressive, propose des champs thunés et une semelle plus technique pour être encore plus vitesse.

Du côté des fixations Salomon a changé la Hollogram, la District et la Hollogram Women. Elles sont re dessinées afin d'accueillir plus de boots, le heel cup est souple (muni d'un cable) ce qui permet d'avoir le moins de gêne possible en ridant et un maximum de sensations.

Le Heel Side Project continue également cette année, en collaboration avec Wolle Nyvelt, le créateur de Asmö. La Sick Stick qui était conçue sous ce projet l'an dernier perdure, et une "collection capsule" vient la compléter. En partenariat avec Taka Nakai et Wolle la board offre un gros set back, un immense nose et un nouveau cambre rendant tout sous marin impossible. On retrouve également l'équivalent chez les femmes sous le nom de Pillow Talk, où chaque taille a son propre programme.

Ajoutez des photos (2020px)

Mervin : LibTech - Gnu - Roxy

Chez Lib Tech nous retrouvons un nouveau modèle dans la gamme Travis Rice, il s'agit de la Orca. Un petit gun de pow, mais ne vous y trompez pas, madame est rigide et exigeante. 

La gamme Jamie Lynn accueille deux nouveaux modèles : la TT Fish et la Dagmar, sortie dès cet hiver (il y a quelques semaines) en pré-série.

Une nouvelle board de pow supra large apparaît également sous le nom de Sump Ape. La Rand Fish revient quand à elle en puissance après avoir disparu pendant quelques années.

La Swiss Knife change de construction et passe en horse power.

La grosse nouveauté, c'est aussi l'arrivée d'un nouveau split, moins cher que le Travis Rice, qui sortira dans une tranche de prix entre 600 et 700 euros.

Côté Gnu on note l'arrivée de la Spasym, une board de pow asymétrique. La Metal Gnuru est remplacée par la TTB (Top To Bottom). 


Ajoutez des photos (2020px)

Amplid

Commençons par les splits, Amplid compte toujours la Milligram, qui est le split le plus léger du marché. Il a été décliné sur le shape de la Surfari, et le système de clips a changé. Nous ne sommes plus en présence d'un système caracoam mais avec les nouveaux clips Union (plus performants, pas de jeu et évite d'avoir des trous à travers la board). Le système Union est présent sur toutes les splits.

La marque travaille actuellement sur un modèle encore plus léger : la Microgram, 300gr plus légère que la Milligram. Elle est toujours au niveau de prototype, ne vous attendez donc pas encore à la trouver l'hiver prochain. ;-)

Une nouvelle gamme arrive : les Futuristic Shapes, dans laquelle nous retrouverons la Aloha Vibe et la Dada. Elles sont courtes et larges pour avoir plus de flottaison et de portance. Taille unique en 154, elles permettront d'accrocher à carver et se faire plaisir en powpow. 

Plus de doubles cambres ou de cambres inversés, désormais toute la gamme est en full camber. Retour aux valeurs traditionnelles.

Ajoutez des photos (2020px)

Flux

Flux a fêté ses 25 ans cette année ! Ce sera donc la 26ème collection que vous retrouverez en magasins l'hiver prochain.

Question évolutions technologiques on a un nouveau strap pour le milieu de gamme qui est un strap ajouré, puissant et confortable. En nouveauté technologique en haut de gamme il y a un nouveau toe strap plus puissant.

Question évolutions, le best-seller : la DS, reprend tout l'ensemble gas pedal et cover pad des XF et XV, avec la technologie foot tone, qui est une matière qui empêche d'avoir de la neige qui grippe. Le spoiler change également et gagne en rigidité et a un léger wing sur le côté pour amener un peu de support. 

Pas mal de nouvelles collaborations question graphiques, avec Brew par exemple, avec Deous, Christiano Zoyd...

Ajoutez des photos (2020px)

Dupraz

Depuis des années, Dupraz joue en proposant des boards performantes quelles que soient les conditions de neige. Pour la poudreuse mais aussi sur neige très dure. Le plaisir de la courbe... le carving, le carving extrême... Cette année, Serge a décidé de jouer encore plus en ajoutant du carbon, pour plus de légèreté et de réactivité. 

Question designs, la gamme gagne en couleurs pour rajouter un peu de fraîcheur ! Malheureusement, les planches n'étaient pas prêtes et vous devrez patienter pour les voir...

Ajoutez des photos (2020px)

Goodboards

La Rotor qui existait en double cambre prend désormais un cambre normal. Toutes les splitboards ont changé, on a désormais une 160, une 164 et une 170. Les trois modèles sont soit en carbone, soit en bois, et chaque modèle a un shape différent adapté à sa taille.

Tous les designs ont été repensés et épurés.

Ajoutez des photos (2020px)

K2

4 grosses nouveautés dans la gamme au niveau des boards K2 :

- la Overboard : n'existera qu'en 165, elle vient compléter l'offre Enjoyer en proposant une grande planche toujours inspirée du surf, avec un shape pin tail. C'est une board ultra directionnelle, vachement pilotée sur l'arrière avec toujours un énorme déroulé de spatule avec un gros rocker et une spatule un peu plus plate pour bien déjauger. Elle sortira à 499€.

- la Afterblack : c'est une nouvelle board de freestyle qui va remplacer la fast plant et la happy hour. Une board de park haut de gamme pour se mettre des gros tirs en park ou faire du pipe. Une vraie twin aux inserts centrés qui est assez rigide entre les jambes mais un peu joueuse en spatule. La board idéale pour ceux qui ont un bon bagage technique et qui rident vraiment fort.

Ajoutez des photos (2020px)

Bataleon

Une des gammes féminines les plus complètes du marché, c'est chez Bataleon que vous la trouverez. On passe là de 5 à 7 modèles destinés à ces dames, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Deux nouveaux modèles à la clé :

- la Storm : une vraie board freeride destinés aux dames ! Avec un flex rigide, et un set back pour permettre de garder le même stance tout en déjaugeant plus facilement en neige profonde. La Triple Base Technology est ici dédiée à la neige poudreuse.
- la Spirit : c'est l'équivalent de la Whatever chez les hommes. Une all mountain freestyle, très polyvalente et avec un positionnement de prix en entrée de gamme.

Chez les kids on retrouve une board, proposée en trois tailles et vendue en kit avec les fixations. Petit plus par rapport à certains fabricants : elle est fabriquée exactement de la même manière que les boards adulte, avec une vraie structure, une semelle...

Côté hommes, nous découvrons :

- la Blow : une planche plutôt molle au programme jib, un cran au dessus de la Dysaster (qui est la plus souple de la gamme). Comme la Disaster elle est fabriquée en Chine, ce qui lui vaut son positionnement entrée de gamme. 
- la Party Wave : c'est la board qui se plie aux tendances actuelles. À l'image de K2 et sa Part Plater, c'est un gros volume, un tail assez court... bref un petit gun bien joueur. Taillée en 154 ou en 148 elle a un flex plutôt "mou". 
- la Goliath : c'est l'un des modèles les plus anciens de la marque qui a su évoluer ces dernières années, c'est la planche Mr. Tout le Monde. Et cette année Mr- Tout le Monde va devenir hype sur les pistes puisqu'elle arbore une déco faite en collaboration avec B Y N D x M D L S.
Ajoutez des photos (2020px)

Lobster

De nouveaux modèles arrivent dans la gamme Lobster

- Danny Larsen Artist Edition : en collaboration avec Danny Larsen
- La Stomper : nous sommes là face à une board all mountain freestyle qui a le même programme que la Sender en plus rigide, donc un peu plus orientée poudreuse. Elle complète la gamme en devenant la première vraie planche All Mountain de Lobster.
- Schoph Artist Edition : située entre la Jib Board et la Eiki Pro Model, elle est souple et joueuse. Un peu plus souple que la Jib mais un peu moins que la Eiki elle est dessinée en collab avec l'artiste Schoph et ne sortira qu'en édition limitée...
Ajoutez des photos (2020px)

Switchback

Au niveau des fixations, la grosse révolution est arrivée l'an dernier avec l'embase modifiable en terme de taille. La gamme de spoilers est assez complète, on retrouve par exemple un spoiler asymétrique sur la fixation de Eiki ou la Forever. On retrouve également des spoilers plus rigides, mieux adaptés à des utilisations sur des terrains plus freeride ou le soutien est nécessaire. On a également un Mid-Back, plus bas, pour ceux qui cherchent plus de souplesse ou pour les femmes nécessitant un spoiler plus petit. 

Cette année, nous retrouvons le spoiler Session, qui était jusqu'alors le plus rigide, en une déclinaison carbone, pour encore plus de rigidité.

Le spoiler que l'on retrouve sur le Halldor Pro-Model et sur la Universe, possède une ailette et aide pour tout ce qui est freestyle et jib. 

Ajoutez des photos (2020px)

Sportpulsion :Jones / Yes / Nidecker / Flow

Commençons avec Jones, la marque de ce bon vieux Jeremy, le non-mormon :

La Mountain Twin se déclinera désormais en une version splitboard.
La Mind Expander en une version girls ainsi qu'en junior.
La Aviator Split sera quant à elle arrêtée.
Deux fixations Jones verront le jour, sous le nom Jones by Now

Côté YES, la marque fêtera ses 10 ans l'année prochaine ! 

Comme un anniversaire, ça se fête, la Basic se décline en une Basic Decade. Nous sommes face à une "Basic sous stéroïdes". Plus rigide, plus d'accroche, un extra set-back... bref un bon gun pas accessible à tous.

Côté Flow qui souvenez vous, a été racheté par le groupe Nidecker il y a presque un an, les changements opèrent. Si les fixations conservent le nom, le logo et les technologies propres à la marque, les boots elles deviendront des boots Nidecker ft Flow.

Les boards Flow n'existeront plus du tout, et la gamme Nidecker a par contre été retravaillée, et on mise tout dans le carving :

- La Tracer sera en carving asymétrique avec une board Goofy et une Regular.
- Le seul shape conservé de chez Flow est celui de la Era, la freestyle, elle reste la même et conserve le nom mais passe sous l'enseigne Nidecker.

Ajoutez des photos (2020px)

Rossignol

La grosse nouveauté sur la collection Rossignol, et ce, tous produits confondus, c'est le changement de résine. Changement permettant d'allonger la durée de vie des produits et d'amener un petit coup de punch !
Côté changements voici ce qu'il y a de nouveau :

- La Jibsaw qui est jusqu'alors numéro 1 des ventes se décline sur une offre plus adaptée au mass market. Elle perd un peu en technologies de pointe : plus de basalte, une board plus fine, cambre diminué, rocker allongé, elle passe de 7 à 3 bosses. L'idéal pour les riders de débutants à intermédiaires qui recherchent une board de freestyle true twin hyper maniable. Elle portera le nom de Saw Blade pour les hommes, Meyraki pour les femmes et Jib Fluence chez les kids.

- L'info croustillante, c'est Xavier de le Rue qui vient de re-signer chez Rossignol, pour 5 ans !

Ajoutez des photos (2020px)

Ride

Chez Ride, la Warpig ayant cartonné cette année évolue et donne naissance à toute une gamme. S'en décline :

- La Mountain Pig : plus axée freeride que la Warpig elle sera plus grande et plus rigide, et elle remplace la Alter Ego.
- La Twin Pig : vient compléter la Warpig dans une version plus orientée park, elle est asymétrique, elle est plus souple et en twin.
- La Warpig offre plus de tailles : 142 - 148 - 151- 154 et 158.

Pour le reste de la gamme :

- La Machette passe d'un cambre plat à un cambre classique pour une meilleure accroche.
- Les fixations Rodeo LTD voient leurs straps changés.
Ajoutez des photos (2020px)

Plum

Les deux modèles existants sont conservés : Eterlou et Feyan. Ils sont reconduits à l'identique.

La marque essaie de se développer et de proposer une fixation à tous les types de pratiquants. Pour ça elle créée la 4 Parties Spec qui est faite pour toutes les boards 4 parties, en particulier celle de Salomon (la S-Lab) où le système est livré directement. 

Elle créée également le modèle Dary, un modèle à entrée arrière. Les interfaces restent les mêmes, mais ils ont mis un support de chez SP à entrée arrière. 

La troisième innovation est une fixation qui porte le nom de Sock, les interfaces sont encore une fois les mêmes et compatibles avec tout, mais permettent de clipser dessus (tenez vous bien...) une hard-boots (et oui, à priori il y avait là de la demande).

Ajoutez des photos (2020px)

Capita

Chez Capita, on aime créer la confusion ! La Black Snowboard of Death qui était nouvelle l'an passé, change encore ! Si le shape et le cambre restent identiques, tout l'intérieur change. Le noyau est tout nouveau et plus léger, plus poppy et un chouille plus souple, mais avec autant d'accroche et de répondant.

L'innovation majeure réside dans le noyau, qui est en carbone forgé, dont Mothership a l'exclusivité en terme de fabrication. "Mais que diable nous racontent-ils" vous direz vous ? Qu'est-ce que ce carbone forgé ? Et bien c'est une nouvelle façon de travailler le carbone, on le fait rentrer en fusion (chauffé à 8000°), ce qui permet d'utiliser moins de carbone pour la même résistance. On gagne ainsi encore en poids et en matière utilisée. L'avantage non négligeable également est le fait de pouvoir le mouler comme une pièce plastique, ce qui a l'avantage de pouvoir prendre plusieurs formes dans la planche.

La Indoor Survival ne change pas de shape, elle était en cabre plat et en rocker l'an dernier, mais en raison de trop de cambres plats dans la gamme Capita a choisi d'arrêter deux modèles : la Supernova et la Senderstick. La Indoor Survival passe donc en cambre classique pour combler l'absence de ses petites soeurs. Sa semelle se voit également upgradée, le tout sans rien en changer au prix !

Ajoutez des photos (2020px)

Burton

Le programme Family Tree reste un programme freeride expérimental de Burton dans lequel on a chaque année le plaisir de trouver des shapes et nouveaux modèles insolites.
Cette année on y retrouve la Stun Gun, un programme plutôt freeride agressive, carving sur piste, stable à haute vitesse.

La Speed Date, destinée au banked slalom, cette planche est molle entre les pieds, une taille de guêpe marquée mais raide en spatule. Parfait pour faire des virages courts et avoir une bonne relance en restant stable à haute vitesse.

La Mystery sera cette année une Fish. Très légère, très haut de gamme, c'est une belle seconde board de pow mais qui conserve une belle accroche sur piste.

Du côté des fixations, les capstraps changent sur les modèles haut de gamme et deviennent plus enveloppants. La structure est la même mais se voit améliorée. 

Une nouvelle boots apparait pour les amateurs de Step On, en speedlace !

Ajoutez des photos (2020px)

Picture

La marque de fringues frenchie organique, Picture, est toujours structurée de la même façon : en trois gammes. Une gamme plus lifestyle / street, une gamme expédition et une gamme "friends" plus orientée freestyle.

Question technologies, Picture utilise du PCF Free, qui est uns système imperméabilisant écologique à 100%, contrairement aux systèmes déperlants que l'on peut retrouver parfois.

Ajoutez des photos (2020px)

Nitro

Qu'y a t-il de nouveau chez Nitro ? Commençons par les fixations.

Nouvelle fixation femme, la Cosmic, qui sort à 199€, toujours en taille unique, mini disques, amorti EVA, spoiler asymétrique, nouveau ankle straps et une bouclerie aluminium avec bien entendu les renforts crémaillères sur le strap avant (oui oui, nous vous parlons toujours des fixations et non pas de la nouvelle Porsche Carrera).

Un strap Vibram arrive sur toutes les fixations haut de gamme jusqu'à la Team et sur la Ivy et la Poison chez les femmes. 

Une collaboration avec Drink Water voit également le jour sur la Team.

Côté planches, voici ce qui est nouveau :

La Fusion, qui est une planche directionnelle. Elle existe dans le quiver en deux tailles.

La Tree Hugger et la Pow diminuent en prix et passent à 399.

La Fury est une nouveauté, une planche asymétrique.

La Squash fait également son entrée dans la gamme avec des tailles femmes.

La Drop à 460€ arrive également. Board directionnelle, power pods, semelle haut de gamme. Elle vient compléter la gamme carving / poudreuse polyvalente.

La Beast, pro-model de Torgeir Bergrem, Marcus Kleveland, Eero Ettala et Sven Thorgren aura une déclinaison en collaboration avec Volcom pour les deux riders qu'ils ont en commun : Torgeir et Marcus.

La Schtick est une nouveauté freestyle également, elle est sous taillée et possède de petites spatules.

La Team Exposure prend les couleurs d'une collaboration avec Red Bull Photography, tous les bénéfices faits sur cette planche iront à l'association Wings for Life dont les fonds sont destinés à la recherche pour la moelle épinière.

Ajoutez des photos (2020px)

Horsefeathers

LA grande nouvelle de la marque de dresseurs de poneys, c'est l'accueil de Halldor Helgason dans le global Pro-Team. Mais, et Atrip ?! Ne vous en faites pas, Atrip ne meurs pas, cela devient simplement une ligne dans la marque Horsefeathers. Atrip Line by Halldor Helgason, you get it ?

La ATP line by Tyler Chorlton est la gamme de produits techniques par excellence de la marque. Si vous êtes plutôt amateurs de freeride c'est par là qu'il faudra se tourner.

Eiki Helgason signe également sa ligne pour la troisième fois, avec son propre design.
Klaudia Medlova rejoint le clan des boss et signe également une ligne à son effigie dans la gamme femmes.

Ajoutez des photos (2020px)

5 commentaires

surfatak40

inscrit le 22/12/09
Matos : 1 avis
Plum n'a pas l'exclusivité de la back-in Split, puisque nous la proposons depuis 4 saisons chez SP Binding, en version FASTEC et Multientry. C'était juste pour remettre les choses dans leur contexte!...
thaiceberg
Statut : Confirmé
inscrit le 29/03/16
Matos : 4 avisPhotos : 23 photos du jour
Noté ! Nous rectifions le tir de ce pas !
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

fxv729

inscrit le 15/09/09
Ils ont tripés sur le drapeau français chez Burton ?
Kojak Anthony Hamann
Statut : Gourou
inscrit le 20/12/17
C’est juste un autocollant dans les events où tu peux tester les boards, ça fait pas partie du désign de la planche
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire