Après la tempête ? Le retour d'Est !
2000*1045px

Après la tempête ? Le retour d'Est !

Plus de deux mètres de neige pourraient être attendus. Mais quels massifs seront les heureux élus ?
Texte Loic Giaccone
Texte Loic Giaccone
Plus de deux mètres de neige pourraient être attendus. Mais quels massifs seront les heureux élus ?
.

Après la tempête Eleanor, qui frappé le continent cette semaine, offrant des cumuls de neige impressionnants aux stations situées à plus de 2000 mètres, et la pluie aux moins chanceuses, un nouvel épisode neigeux semble pointer le bout du nez...

En effet, depuis quelques jours divers modèles météo présagent en fin de week-end un retour d'Est. C'est cool, mais qu'est-ce que cela veut dire, nous direz vous... C'est ce que nous allons tenter de vous expliquer dans cet article, tout en vous dévoilant les bons plans à orgie de poudreuse.

Ajoutez des photos (2020px)

Retour d'Est - kezaco ?

Il est d'abord utile de préciser deux points clé :

- La plupart des perturbations amenant de la neige sur nos massifs proviennent de l'Atlantique, et donc de l'Ouest (avec des nuances, Nord-Ouest, Sud-Ouest, etc.).
- Les anticyclones tournent dans le sens des aiguilles d'une montre, et les dépressions dans le sens inverse, créant ce qu'on appelle des "flux" entre eux, tels des engrenages.

Lorsqu'une dépression descend sur l'Espagne et le Sud de la France, il peut arriver ce qu'on appelle un retour d'Est : positionnée sur la Méditerranée, la dépression (qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, n'oubliez pas) provoque la remontée de perturbations vers les Alpes par le golfe de Gênes et la plaine du Pô, c'est-à-dire d'abord par le Sud, puis par l'Est.

Par effet orographique, ces perturbations se "bloquent" sur les massifs montagneux alpins et déposent alors d'importantes quantités de neige. Ci-dessous, vous voyez à gauche les zones de dépressions (en couleurs "froides") et les zones anticycloniques (en couleurs "chaudes") d'aujourd'hui à mercredi midi (fin approximative du phénomène, modèle GFS, meteociel.fr). A droite, même modèle et échéances, mais c'est la modélisation des précipitations : 

Ajoutez des photos (2020px)

En blanc, c'est plus de 200cm...

Dans l'animation de gauche précédemment, on distingue bien la "goutte", cette zone dépressionnaire descendant sur la Méditerranée et tournant de droite à gauche, envoyant ainsi des précipitations sur les Alpes par l'Italie, le fameux retour d'Est. Il se mettra en place dans la journée de dimanche et devrait durer jusqu'en fin de journée de lundi, déposant sur les secteurs concernés de grandes quantités de neige.

Nous avons trouvé une autre animation sur le site Ventusky le montrant assez bien (modélisation pour lundi 8 janvier à 13h, en plein épisode du retour d'Est). En couleurs ce sont les cumuls de neige prévus, en blanc c'est plus de 200cm... 

Eh mec, plus de deux mètres ? Il va y avoir trop de neige !

Eh oui, les modèles en perdent leurs couleurs. Sur nos cartes, le rouge foncé (deux mètres et plus), couvre plusieurs zones de l'arc alpin, sur les zones franco-italiennes et suisso-italiennes. En France, les secteurs les plus touchés "traditionnellement" par les retours d'Est sont :

- La Haute-Maurienne, notamment à l'est de Bonneval-sur-Arc,
- L'Est du Queyras (secteur du Haut-Guil, et Mont-Viso pour l'Italie),
- Certaines parties des Alpes-Maritimes, les plus proches de l'Italie.

Pour cet épisode, certains secteurs du fond de la Tarentaise comme Tignes et Val d'Isère pourraient aussi tirer leur épingle du jeu avec d'importants cumuls. Reste à voir l'altitude de la limite pluie-neige, qui devrait se situer un peu en-dessous de 2000m sur les zones concernées (probablement moins côté italien). 

L'animation de l'enneigement d'aujourd'hui à mercredi sur une partie de l'arc alpin (d'après notre module Météo Fluofun - modèle GFS) :

Ajoutez des photos (2020px)

Est-ce que nous retrouverons donc trois mètres de neige fraîche sur le terrain sur les zones décrites ci-dessus ? Si la neige tombait dans une zone sans influence du vent et sans tassement, peut-être, mais ce n'est jamais le cas en pratique car en altitude, il y a la plupart du temps du vent (voire du vent fort), et la neige au fur et à mesure de sa chute se tasse sur elle-même.

Puis bon, il faut être réalistes, plus de deux mètres de neige fraîche, ça devient dur à rider, et le risque d'avalanche risque d'être sacrément important. Inutile d'avoir les yeux plus gros que le ventre, un mètre ou un mètre cinquante, ce sera déjà pas mal non ? N'oubliez pas, si vous souhaitez profiter de ce retour d'Est soyez prudents, sortez couverts, ne prenez pas de risques !

Ajoutez des photos (2020px)
Cependant ce qui semble se confirmer, c'est qu'au-dessus de 2000m (l'altitude de la limite pluie-neige en fonction des secteurs est encore à définir), ça va être le gavage. Un peu comme ici, après un autre retour d'Est mémorable :
https://www.zapiks.fr/suisse-ita-octobre.html

Grosso modo :

Les grands gagnants

Tous ceux qui sont près de la frontière italienne : Haute-Tarentaise, Haute-Maurienne, Queyras notamment. Plus on s'éloigne de la frontière, plus les cumuls diminuent.

Les gagnants bonus


Non concernés par le phénomène de retour d'Est mais qui vont quand même avoir leur dose également (reste à voir à quelle altitude) : les Pyrénées. La Corse, en altitude, devrait aussi recevoir une bonne dose de neige.

Les "perdants"


Les massifs situés plus à l'Ouest des Alpes comme les Préalpes. Chartreuse, Bauges, etc. Le temps y sera gris dimanche et lundi, avec quelques potentielles chutes en altitude mais des quantités minimes.

Vous pouvez observer tout cela dans les différentes cartes suivantes représentant les cumuls d'aujourd'hui au milieu de la semaine prochaine (cliquez pour accéder à la région qui vous intéresse). Au niveau des Alpes, plus on est à l'ouest, moins on sera touché par l'épisode :

Ajoutez des photos (2020px)

1 commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire