Neige : enfin le retour d'une vraie saison ?
2000*1045px

Neige : enfin le retour d'une vraie saison ?

Après trois ans à sec, les morts de faim vont-ils pouvoir se rattraper ?!
Texte Lucas
Texte Lucas
Après trois ans à sec, les morts de faim vont-ils pouvoir se rattraper ?!
.

C'est surprenant, mais ça fait toujours plaisir, nous avons eu le droit à de vraies chutes de neige en ce mois de décembre. Le moins que l'on puisse dire est qu'on est loin de l'hiver dernier en terme de météo, où nous n'avions pas encore aperçu la neige à cette période.

Mais dans tout ce bonheur dû à toute cette neige, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne et les disparités sont grandes d'un massif à l'autre. Voici un premier bilan qui revient sur les chutes de ce week-end, ainsi qu'une explication de ce qu'il s'est passé aujourd'hui et des perspectives pour la semaine à venir. Pour retrouver la météo de la station ou du massif qui vous intéresse : Météo Fluofun.

Attention, une bonne partie des départements de montagne sont placés en vigilance orange par Météo-France pour les risques suivants : avalanches, neige et verglas, et inondations. Le risque d'avalanche est annoncé "FORT" sur plusieurs massifs, correspondant à un niveau 4, le plus haut niveau de risque concernant les déclenchements provoqués.  

Samedi : des flocons au soleil.

Dans les Alpes, et plus particulièrement les Alpes du Nord, les chutes de neige ont commencé dès vendredi après-midi et ont déposé dans la nuit de vendredi à samedi une bonne épaisseur au-dessus de 1500/1800m : une quarantaine de centimètres sont déjà relevés sur certains massifs à l'ouverture des stations le samedi matin. Grâce à des températures froides, la neige s'est également invitée, dans une moindre mesure (quelques centimètres), jusqu'en plaine et en ville.

Un régime d'averses (alternance de chutes et de périodes plus calmes) s'est alors mis en place durant la première partie de la journée, déposant encore quelques centimètres de neige, avant l'arrivée d'éclaircies durant l'après-midi. Un superbe spectacle pour ceux qui ont tenu (ou réussi) à profiter jusqu'au bout : 

Ajoutez des photos (2020px)

Dimanche : encore un peu de neige, puis redoux...

La journée de dimanche a été assez compliquée : le flux s'est tourné au sud-ouest, amenant malheureusement de l'air "chaud" sur le pays.

Ainsi, la limite pluie-neige est remontée progressivement tout au long de la journée, de manière très hétérogène selon les massifs. Alors qu'il pleuvait à 1500m dès le matin (pluie qui est parfois montée jusqu'à 2000m) sur certains secteurs, d'autres n'ont vu que de la neige tomber tout au long de la journée grâce à des "poches d'air froid" qui ont fait de la résistance.

Le résultat, des massifs particulièrement touchés par "le rinçage" comme le Vercors, où la neige à basse altitude a presque disparu, et d'autres où les cumuls sont à la limite de l'indécence comme en Tarentaise. Grosso-modo, au-dessus de 2000/2200m, les cumuls sont plutôt importants. 

Ajoutez des photos (2020px)

Lundi, aujourd'hui : douceur et tempête, puis le froid et la neige reviennent.

Aujourd'hui, la situation est compliquée sur tout le pays, avec de nombreux départements placés en vigilance orange par Météo-France. Nous avons ressenti un redoux plutôt important, qui s'est manifesté par de la pluie. Sur les massifs montagneux, les risques sont : la neige et le verglas, les avalanches et les inondations en raison des cumuls importants prévus.

Voici la carte de vigilance de Météo-France.

Ajoutez des photos (2020px)

De gros cumuls de précipitations sont attendus sur la plupart des massifs, mais l'altitude de l'isotherme 0°C, et donc de la limite pluie-neige, déterminera les quantités qui tomberont en neige. Il est donc difficile de prévoir actuellement ce qui concerne la basse et moyenne montagne. Cette limite pluie-neige, aux alentours des 2000m environ aujourd'hui, devrait redescendre en fin de journée. Jusqu'où ? Le plus bas possible, on espère...

Ce qui est est sur, c'est qu'en altitude, les quantités pourraient être (et sont même déjà par endroits) très importantes, d'où un risque d'avalanche "FORT" sur la plupart des massifs, avec une vigilance orange. Certains cols, comme celui du Lautaret, sont fermés jusqu'à mardi matin. Inutile de vous le préciser, mais la pratique du hors-piste est fortement déconseillée.

Et la suite ?

Le froid devrait revenir dès ce soir, tandis que l'air chaud s'évacue vers l'est de l'Europe. Pour le moment, la situation semble positive pour la suite de la semaine : après une relative accalmie mardi et mercredi, au moins deux vagues de perturbations passeront successivement sur le pays à partir de mercredi soir et jusqu'à vendredi. Il n'y a plus qu'à espérer que la pluie ne s'invite pas de nouveau !

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire