Laax Open : la journée de la loose.
2000*1045px

Laax Open : la journée de la loose.

Texte Thaïs
Texte Thaïs

Petite introduction à cette journée bien "moizo" du Laax Open

Tout a commencé par un brouillard très méchant, retardant le début de la compétition à 13h00 au lieu de 9h30. Passe encore. 

Quand le slopestyle a enfin commencé, les deux riders Français (Sebastien Konijnenberg et Boris Mouton) ne sont pas parvenus à se qualifier pour la finales. Bon...

Etant donné le retard, les filles n'ont même pas pu rider, dommage pour Lucile Lefèvre. Ca commence à faire beaucoup.

Et si comme cela ne suffisait pas, Arthur Longo s'est blessé au poignet alors qu'il s'entrainait tranquilou en vue des finales de demain vendredi, qu'il ne pourra pas rider.

Bref, après une journée parfaite hier, aujourd'hui fût une bonne journée de merde. Karma is a bitch comme on dit.

Demi-finales messieurs 

- Seb Konijnenberg : avec un premier run composé d'un back 2.7 in/2.7 out sur le premier rail, suivi d'un cab double cork 9, front 1080 et back 1080 double cork, il marque 57.20 points et se classe à la treizième place du classement. Juste derrière Stale Sandbech...

Pour tenter de monter d'un cran, Seb tentera un triple cork sur son second run. Il retombe sur ses pieds, mais sa board lui glisse sous les pieds... et ne remonte donc pas ses points. Néanmoins, notre jeune ami Seb est content de son Laax Open, reste chaud et se prépare à fond pour ses prochaines compets, dont la très chevaline Poney Session.

- Boris Mouton : avec un premier run un peu hésitant à 28.25 points, il donne tout sur son second passage et arrive en bas bras levés vers le ciel, arborant un large sourire ! Il attaque le premier rail en front lip 2.7 out, cab 9 stiffy, front 7, back triple cork 1440 mute. Son sentiment ? "c'est le meilleur run de ma vie !" Est-ce le front 7 qui lui a fait perdre quelques points ? Il se classe "seulement" neuvième du heat 2, avec 61.05 points.

- Stale Sandbech, à la surprise de tous dans les coulisses, ne se qualifie pas. Un premier run très fluide et ne manquant pas de style qui fut applaudi de tous ne lui aura valu que 57.35 points. Une chute lors de son second run le fait rester sur son premier score. Dommage.

- Alek Ostreng, Un premier run à 58,80 points et un second à 27.65 ne lui permettent pas de passer ces demi-finales non plus. Dommage pour Alek et Stale, aucun membre du crew RK1 ne sera présent vendredi pour rider les finales...

- Mark McMorris, cab 9 - back 1260 - front double cork 1080 double grab - back tripe cork 1440 mute - chuckflip. Tout est dit. Mark prend la seconde place du heat 2. Machine.

- Sven Thorgren est un ouf. Un malade. La gagnant dans notre petit coeur.

- Ulrich Baderschter. On espère pour son entourage qu'il est plus malin que ses tricks, parce que son double rodeo back 12 était tout simplement débile. Malade mental.


Heat 1, les qualifiés :

1 - Sharpe Darcy - (CAN) -  83.30

2 - Piiroinen Peetu - (FIN) - 80.65

3 - Nicholson Tyler - (CAN) - 80.10

4 - Parrot Max - (CAN) - 79.55

5 - Burch Dario - (SUI) - 73.00

6 - Tonteri Roope - (FIN) - 69.85


Heat 2, les qualifiés :

1 - Thorgren Sven - (SWE) - 89.05

2 - McMorris Mark - (CAN) - 88.90

3 - Kadono Yuki - (JPN) - 88.65

4 - Toutant Sebastien - (CAN) - 83.85

5 - Morgan Billy - (GBR) - 73.95

6 - Ciccarelli Michael - (CAN) - 73.80


Ajoutez des photos (2020px)

Demi-finales dames

Bah... en fait il n'y en a pas eu. Voilà. En tout cas la mode est revenue au fuseau, foi de princesse Norvégienne aka Silje Norendal. A priori toutes les filles passent donc en finales, nous vous tiendrons bien évidement au courant.

La suite des évènements dès demain avec la finale de pipe, où vous pourrez retrouver Arthur Longo, Sophie Rodriguez, Mirabelle Thovex et Clémence Grimal ! Go les meufs !

Ajoutez des photos (2020px)

8 commentaires

Banzai
Banzai
Vous vous êtes bien branchés vive la France à la rédac. Allé hop, n'oubliez pas qu'il y a des lecteurs Suisses, Belges et Québécois par ici :)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Fuck the Queen
Fuck the Queen
Yeaaah ! Maaaassiiive ! Huuuuuge !

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Nino
Nino
Vous êtes bien des français ... Ça y' est, ça passe les premières qualifications, vous les voyez en haut du podium.. Sauf qu'il faut préciser qu'en général les meilleurs en gardent sous l'aile pour la finale chose qui je pense il manque aux français.. Ils donnent tout aux qualifications et ensuite en final et bien .. Sont au mieux 6/7 eme ou coup de bol si les meilleurs tombent feront le podium..! Faut arrêter .. Toutes les meilleurs sont aux États Unis, Japon voir chez des belges ou suisses même !!
Je suis fière de ne pas être francais , quand je lis vos reportage !!
françois
françois
tocard



oups pardon ! je suis français ... (pyrénéen en plus, les pire..)
0
grog
grog
tocard + 1,
c est un report d un site francais sur un event ou bien d autre rider sont cités que les francais, dire qu ils ont passés les qualifs et les porter au plus loin de la compet ce fait peu importe la nationalité.

tocard
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Chirac
Chirac
Et nous on est fière que tu ne sois pas des nôtres!
Bisous plein de pinards.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

TLT
TLT
C'est archi nul à chier de vous voir vous pourrir de la sorte! Ne pratiquez-vous pas le même sport, la même passion???? On s'en tape en fait de savoir qui va gagner, ça sera le meilleur voilà tout, peu importe quelle sera nationalité, sa couleur de peau, la marque de son matos, ses sponsors ou que sais-je encore... Pfffffff y'a des fois je te jure j'ai presque honte que l'on soit tous de la même tribu...
Décidément, la compétition fait progresser le matos mais pas les mentalités!
PEACE AND RIDE MERDE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire